le Vendredi 27 janvier 2023
le Jeudi 5 janvier 2023 15:37 MRC D'ARGENTEUIL RCM

Encore une hausse pour la Ville de Lachute

De gauche à droite, les élus de la Ville de Lachute: Christian David, conseiller du district #3, Virginie Filiatrault, conseillère du district #2, Guylaine Cyr-Desforges, conseillère du district #5, Bernard Bigras-Denis, maire, Aline Gravel, conseillère du district #1, Gaétan Larose, conseiller du district #4, Hugo Lajoie, conseiller du district #6 et maire suppléant ainsi que Benoît Gravel, directeur général.  — Photo courtoisie
De gauche à droite, les élus de la Ville de Lachute: Christian David, conseiller du district #3, Virginie Filiatrault, conseillère du district #2, Guylaine Cyr-Desforges, conseillère du district #5, Bernard Bigras-Denis, maire, Aline Gravel, conseillère du district #1, Gaétan Larose, conseiller du district #4, Hugo Lajoie, conseiller du district #6 et maire suppléant ainsi que Benoît Gravel, directeur général. 
Photo courtoisie
Suite à une première hausse significative en 2022, les contribuables de la Ville de Lachute se retrouvent encore une fois avec une hausse du compte de taxes résiduel pour 2023.

Le budget de fonctionnement et d’investissement de 30,3 M$, soit une augmentation de 2 M$ par rapport à 2022 (7,25%), a été présenté lors de la séance extraordinaire du lundi 19 décembre 2022.  Le conseil de la Ville de Lachute, provenant d’un seul parti, se targue toutefois d’avoir la hausse moyenne la plus faible de la région avec un 3,99%, sans coupure de service, pour une maison d’une valeur moyenne de 219 572 dollars. La hausse sera également de 3,99 % pour le commercial et l’industriel alors qu’elle sera de 3,73% pour les immeubles de 6 logements et plus. 

Le contexte inflationniste qui débutait dès le début du premier mandat du nouveau conseil est mis de l’avant pour expliquer cette 2e hausse successive portant la moyenne de hausse à 11,98% pour les Lachutois en un peu plus d’un an. Parmi les charges pour les opérations municipales qui prend la plus grosse part du budget, on note une augmentation de 40% pour l’essence, de 15 à 20% pour les coûts de main-d’œuvre externe et de 24% pour le progiciel de gestion municipal, entre autres.  

On se rappellera que l’ancien conseiller Alain Lanoue, en avril dernier, avait averti les élus lors d’une séance du conseil que les taux d’intérêt grimpaient en flèche et que le prix de l’essence, du jamais vu, ne permettait pas autant de dépenses de la part de la ville, selon la capacité de payer des citoyens. Le maire Bernard Bigras-Denis avait assuré à ce moment que la Ville ferait tout en son pouvoir pour ne pas augmenter les taxes lors de son prochain budget. 

De plus, il faut rappeler que la Ville de Lachute a obtenu la 2e position au Québec et la 5e au Canada en janvier dernier en termes de nouvelles constructions, ce qui augmente déjà significativement les coffres de la ville. 

Orientations maintenues 

Le conseil a dévoilé ses grandes orientations pour l’année 2023 et ses priorités sont axées sur le développement durable, le maintien des services directs aux citoyens, la poursuite de l’amélioration de la sécurité, la réalisation des projets en immobilisation et la mobilisation des employés. La volonté de conserver et de bonifier les services directs aux citoyens, tel l’événement Lachute en Fête, les activités de loisirs et de culture, l’embellissement de la ville et l’ajout de 200 000 $ par année pour l’amélioration des rues sont maintenues.   

Quelques grands projets découleront de cette thématique, notamment la planification de la densité du territoire et la mise en place d’un budget participatif citoyen qui permettra la réalisation de deux projets d’initiative citoyenne, en lien avec la thématique. La Ville se dit vouloir être un employeur de choix dans le but d’augmenter la rétention et la productivité, indique-t-on par voie de communiqué. L’indice des prix à la consommation a atteint les 6,2% en novembre 2022. En attente du budget 2023 qui n’était toujours pas disponible sur le site Internet mercredi, les montants attribués pour la rénovation de la bibliothèque étaient inaccessibles. 

Les principaux investissements seront de deux millions de dollars pour la réfection de l’usine actuelle des eaux usées (phase 1) et le même montant pour le parc industriel Synercité (réseau d’infrastructure souterrain); 2 750 000$ pour le maintien des infrastructures urbaines et de 1 055 000 millions pour l’achat de véhicules et équipements.  

C’est 79% des revenus de la Ville qui proviennent des taxes foncières. D’ailleurs, l’Union des municipalités du Québec (UMQ) demande une réforme du mode de financement des municipalités, dont le mode de financement deviendrait de plus en plus difficile dans le futur. Rappelons que le revenu total médian des ménages selon Statistique Canada pour les citoyens de la Ville de Lachute en 2020 oscille autour de 41 000$, comparativement à 56 000 $ pour Saint-Jérôme. De plus, 26,9% de la population est âgée de 65 ans et plus, un groupe d’âge, dont le pouvoir d’achat, est de plus en plus effrité, surtout avec l’augmentation des prix des aliments.  Selon le rapport annuel sur les prix alimentaires, les dépenses en nourriture pourraient augmenter encore de plus de 1000$ par année pour une famille de 4 personnes.  Il est à noter que les personnes âgées peuvent obtenir de l’aide du gouvernement Legault pour pallier à l’augmentation des taxes municipales.  

Concernant le programme triennal d’immobilisations (PTI) pour les années 2023-2024-2025, il représente un investissement total de 73 787 400 $, dont 32 200 900 $ sont à la charge des citoyens (43,6 %).  

Notons que pour atteindre l’équilibre budgétaire, souvent, il est choisi d’utiliser les excédents accumulés non affectés pour couvrir l’inflation annuelle des taxes et des tarifs l’année suivante.  

 Le Conseil municipal si dit conscient que cette hausse du compte de taxes constitue un effort financier pour les citoyens. C’est pourquoi il considère essentiel de conserver, voire bonifier la qualité de vie de la population, et que le premier versement est remis au 15 mars, le 2e au 15 juin, le 3e au 15 septembre et le dernier au 15 novembre 2023. La prochaine séance du conseil se tiendra le 16 janvier à 19 h.