le Vendredi 27 janvier 2023
le Mardi 6 Décembre 2022 12:55 Le Carillon (Hawkesbury)

Début du débat sur le plan budgétaire 2023 des CUPR

La première version du budget 2023 des Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR) comprend une augmentation de 3% des taxes. Le conseil et le personnel des CUPR travaillent encore à la rédaction de la version finale du budget qui sera approuvée en janvier.  — photo d'archives
La première version du budget 2023 des Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR) comprend une augmentation de 3% des taxes. Le conseil et le personnel des CUPR travaillent encore à la rédaction de la version finale du budget qui sera approuvée en janvier.
photo d'archives
En décembre, le personnel et le conseil des Comtés unis de Prescott et Russell se concentreront sur la création d'un budget 2023 acceptable qui sera approuvé en janvier.

Les huit maires du nouveau conseil des Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR) se sont réunis, le 30 novembre, pour une session spéciale avec l’administration, afin de discuter de la première ébauche du budget 2023. Le directeur général Stéphane Parisien (DG) a déclaré au conseil que l’administration, avec les conseils de tous les départements, a essayé de fournir quelque chose d’équilibré, avec des chiffres qui sont raisonnables, pour le rapport budgétaire initial.

Parisien a également noté que le conseil devrait profiter de son examen de l’avant-projet de 2023, pour se concentrer sur les priorités de démarrage pour Prescott-Russell au cours de 2023 et également au cours des trois années suivantes de son mandat en tant que conseil des CUPR.

Points saillants du budget

Le rapport préliminaire du budget indique que les coûts de fonctionnement des CUPR, y compris les services normaux, les programmes, les salaires et les autres dépenses, sont projetés à 177 274 700 $. Une partie de ces coûts est couverte par les fonds de soutien des gouvernements supérieurs, pour certains programmes et services, et par la subvention annuelle du gouvernement provincial aux municipalités.

La partie du budget 2023 consacrée aux travaux d’immobilisations s’élève à 61 575 500 $. Diverses subventions, fonds de réserve, prêts et autres sources de fonds couvriraient 49 229 200 $ de ce budget prévu pour les travaux routiers et autres projets d’immobilisations. Il reste donc environ 12,3 millions de dollars qui seront couverts par une partie de l’impôt foncier municipal des CUPR.

Le prélèvement fiscal municipal prévu pour 2023 est de 55 303 800 $. Environ 70 %, soit 38,9 millions de dollars, seront affectés au budget de fonctionnement, 23 %, soit 12,7 millions de dollars, au budget d’investissement, et les 7 % restants, soit 3,65 millions de dollars, serviront à maintenir diverses réserves de financement pour les besoins futurs et les dépenses d’urgence.

La directrice des finances, Valérie Parisien, a proposé une augmentation de 3% de la taxe municipale. Pour les propriétaires résidentiels, cela représente 13 $ de plus par tranche de 100 000 $ de la valeur imposable de leur propriété. Pour le propriétaire moyen, dont la maison et le terrain sont évalués à 276 984 $, cela signifie une augmentation de 35 $ de la part de l’impôt foncier des CUPR.

Priorités

Le personnel des CUPR a souligné plusieurs éléments prioritaires inclus dans le budget 2023. Le DG Parisien a fait remarquer que depuis la pandémie, de nombreux employés des CUPR travaillent à domicile et utilisent davantage leurs téléphones portables pour rester en contact avec le bureau principal, d’autres employés et d’autres contacts, dans le cadre des affaires des CUPR. Compte tenu de l’augmentation des cyberattaques à tous les niveaux du gouvernement, des entreprises et des citoyens, le budget 2023 prévoit 90 000 dollars pour la mise à niveau du dispositif de cybersécurité des CUPR.

«La cybersécurité est devenue le mot du jour en ce qui concerne tous les besoins informatiques, a déclaré M.Parisien. Nous devons dépenser de plus en plus d’argent pour nous assurer que nous ne sommes pas piratés.»

Le directeur des travaux publics des CUPR, Jérémie Bouchard, a noté que la partie du budget consacrée aux travaux d’immobilisations comprend 18,4 millions de dollars pour les travaux routiers, l’amélioration des égouts pluviaux, l’installation de feux de circulation et d’autres améliorations. Ce montant comprend 5,78 millions de dollars pour l’amélioration du pont Bélanger sur la route de comté 8, qu’il a décrit comme une rénovation de pont assez importante, qui doit être effectuée en 2023, avant que l’inflation ne puisse affecter le coût des matériaux et des contrats.

Après la présentation du rapport sur le budget préliminaire, les huit maires ont discuté d’une suggestion du maire du canton de Russell, Pierre Leroux, concernant la création d’un nouveau fonds d’aide communautaire. Ce fonds pourrait aider à soutenir les petits projets communautaires, dans n’importe laquelle des huit municipalités membres des CUPR et contribuer à la qualité de vie. La création de ce fonds nécessiterait soit une nouvelle augmentation du taux d’imposition des CUPR pour la taxe municipale, soit la réduction de certaines autres dépenses pour les budgets de fonctionnement ou d’immobilisations de l’année prochaine.

L’approbation du budget final n’aura pas lieu avant janvier. Le personnel des CUPR apportera des révisions à l’avant-projet de budget, sur la base des commentaires et des suggestions du conseil, et présentera la deuxième version du budget 2023 lors de la session du conseil des CUPR du 7 décembre.