le Mardi 5 juillet 2022
le Jeudi 26 mai 2022 19:00 MRC D'ARGENTEUIL RCM

Du gagnant-gagnant!

Robert Simard et Simon Bonenfant, du Carrefour jeunesse emploi d’Argenteuil, viennent remettre un chèque aux enseignants et élèves du CFER de la Rivière-Du-Nord, vendredi dernier, pour leur bon service rendu.  — Photo Mylène Deschamps
Robert Simard et Simon Bonenfant, du Carrefour jeunesse emploi d’Argenteuil, viennent remettre un chèque aux enseignants et élèves du CFER de la Rivière-Du-Nord, vendredi dernier, pour leur bon service rendu.
Photo Mylène Deschamps
Vous avez rempli vos bacs bruns? Vous avez contribué à réduire les déchets organiques qui produisent du méthane, un puissant gaz à effet de serre. Vous avez été chercher du compost moyennant une contribution volontaire lors de la Journée de la terre? Vous avez contribué au chèque de 1544,55$ remis par le Carrefour jeunesse emploi aux élèves du CFER de la Rivière-du-Nord.

Ils étaient une douzaine de jeunes à remplir plus de 500 sacs de compost le vendredi 6 mai dernier. En renfort le lendemain, tout le conseil de la Ville de Lachute s’est joint à l’équipe pour faire des sacs avec le 3e tas provenant du site de compostage de la RIADM.  En tout, c’est 1400 sacs qui ont été distribués aux citoyens des municipalités faisant partie de la RIADM. 

Comme l’explique Robert Simard aux élèves des classes de Sabrina Chartrand-Pagé, Jeffrey Bouvrette, Tanya Lepage et Étienne Poirier St-Onge, on appelle ça le principe de l’économie circulaire.  Les citoyens qui ont fait leur devoir (et même ceux qui ne l’auraient pas fait!) avaient droit à 3 sacs gratuits.  Ils pouvaient en récupérer 7 sacs supplémentaires moyennant une contribution volontaire. 

Avec ces sous, l’équipe du CFER espère faire vivre des expériences aux quelque 30 jeunes faisant partie du groupe avec des visites d’endroits spéciaux dans la région.  D’ailleurs, ils ont été invités à visiter le site de la RIADM afin de mieux comprendre la façon et les répercussions de bien procéder à la récupération des matières organiques. 

Les élèves faisaient ainsi deux pierres d’un coup, leur programme demandant à faire un projet d’implication citoyenne. «On aimerait faire un projet qui consiste à planter des arbres que nous préparerons pour l’an prochain», ajoutent Geremy Brisson Bédard, Alexis Carier et Laurence Giraldeau, trois des participants.