le Mardi 16 août 2022
le Jeudi 3 février 2022 16:52 Autres - Others

Dr Nadler, accusé de meurtre, en cour ce mois-ci

Dr. Brian Nadler returns to court this month for a session before a judge that may determine or not he will stand trial on a charge of murder. Nadler was charged as part of a police investigation March 2021 into the death of a senior at Hawkesbury & District General Hospital. Nadler is free on bail right now and maintains his innocence in the matter. — photo d'archives
Dr. Brian Nadler returns to court this month for a session before a judge that may determine or not he will stand trial on a charge of murder. Nadler was charged as part of a police investigation March 2021 into the death of a senior at Hawkesbury & District General Hospital. Nadler is free on bail right now and maintains his innocence in the matter.
photo d'archives
Un médecin accusé de meurtre alors qu'il faisait partie du personnel de l'Hôpital général de Hawkesbury sera de retour en cour plus tard en février.  

Le Dr Brian Nadler doit comparaître avant le procès le 17 février au palais de justice de L’Orignal. Sa cause reviendra ensuite en cour le 23 février.  

Brian Nadler est accusé d’avoir tué Albert Poidinger, 89 ans, un résident de Pointe-Claire, au Québec, alors que le défunt se trouvait à l’Hôpital général de Hawkesbury l’an dernier. La police s’est rendue à l’hôpital le 25 mars 2021 en réponse à un appel concernant le décès d’un patient.  

Le médecin a ensuite été arrêté et accusé de meurtre au premier degré. La police a déclaré qu’elle enquêtait également sur tout lien éventuel entre Nadler et d’autres décès survenus à l’hôpital.  

L’accusé a été libéré sous caution en juillet 2021 et son avocat a déclaré que son client clame son innocence.  

Il habite vit dans la banlieue de Montréal, à Dollard-des-Ormeaux. Au moment de son arrestation, il était inscrit sur la liste des «hospitalistes» de l’HDGH, ce qui signifie qu’il était un médecin pratiquant à l’hôpital et qu’il s’occupait de divers patients.  

Peu après son arrestation, l’HDGH a révoqué les privilèges hospitaliers du docteur Nadler et a également déclaré dans un communiqué de presse qu’elle coopérait avec la police dans le cadre de l’enquête. L’Ordre des médecins et chirurgiens de l’Ontario a également suspendu le permis d’exercice de Brian Nadler dans la province pendant que l’enquête policière et les procédures judiciaires se poursuivent.