le Lundi 23 mai 2022
le Mardi 25 janvier 2022 20:18 Autres - Others

Début du printemps pour le projet de distillerie de Hawkesbury

Unexpected delays, including the pandemic, have slowed down the schedule for a planned distillery project in Hawkesbury. But Pierre Manthas, founder and owner of AiR Gatineau Distillery, expects to have the Hawkesbury branch of his company built and producing gin, whiskey, and vodka by the end of this year. — Photo Gregg Chamberlain
Unexpected delays, including the pandemic, have slowed down the schedule for a planned distillery project in Hawkesbury. But Pierre Manthas, founder and owner of AiR Gatineau Distillery, expects to have the Hawkesbury branch of his company built and producing gin, whiskey, and vodka by the end of this year.
Photo Gregg Chamberlain
La première pelletée de terre devrait avoir lieu ce printemps pour le projet de distillerie AiR à Hawkesbury. 

«Nous n’attendons que le permis (de construction)», a déclaré Pierre Manthas, propriétaire et fondateur d’Artist in Residence Gatineau Distillery (AiR), lors d’une entrevue téléphonique le 21 janvier. 

M. Manthas pense à Hawkesbury comme lieu d’implantation de la deuxième distillerie de son entreprise depuis deux ans maintenant. Il a acquis un site de 15 acres pour la distillerie rue Tupper dans le parc industriel de Hawkesbury, mais une combinaison d’autres facteurs, dont la pandémie, retardent le début de la construction. 

La dernière cause de retard a été l’obtention de l’approbation du gouvernement provincial pour la proposition de plan de site du projet. La municipalité a donné son soutien au plan d’implantation, mais l’approbation provinciale est également nécessaire. Sans l’approbation provinciale, la société ne peut pas demander son permis municipal de construction. 

Monsieur Manthas confirme que le gouvernement provincial a maintenant signé la proposition de plan de site. La société a maintenant déposé sa demande de permis de construire et monsieur Manthas s’attend à ce que la municipalité l’approuve ce mois-ci afin que la construction, y compris les fondations de la distillerie, puisse commencer plus tard cette année. 

«D’ici février, nous pourrions donner le coup de pelle», a déclaré M. Manthas, tout en ajoutant que la construction proprement dite ne commencera pas avant fin avril ou début mai. 

Première phase 

La construction du projet de distillerie de Hawkesbury s’étalera sur une période de huit à dix ans et représentera un investissement de 20 à 25 millions$. La première phase comprend l’édification du bâtiment principal de la distillerie et Pierre Manthas s’attend à ce qu’il soit terminé et opérationnel d’ici la fin de l’année. 

L’objectif est que la distillerie de la première phase produise la gamme principale de gin, whisky et vodka de la société. Les phases suivantes verront la construction de sept bâtiments reliés à la distillerie principale pour produire la gamme complète de tous les spiritueux et liqueurs AiR actuels. 

L’objectif ultime de la distillerie de Hawkesbury est de produire 3 millions de bouteilles et 30 millions de canettes des différents alcools et liqueurs, ainsi que 10 000 barils de whisky par an. 

La distillerie, lorsqu’elle commencera à fonctionner dans le cadre de la première phase, emploiera entre six et dix personnes. Une fois l’ensemble du projet achevé, la distillerie pourrait employer de 60 à 75 personnes. 

La conception du projet prévoit un restaurant sur place, avec une serre annexée dans le cadre de l’une des phases de construction. La serre fournira des produits frais pour le menu du restaurant et Pierre Manthas a affirmé lors d’entretiens précédents que les recettes du restaurant seront versées dans un fonds spécial de la fondation AiR de Hawkesbury pour soutenir les œuvres de caritatives locales et les projets de service communautaire. 

Impatient de commencer

M. Manthas admet qu’il a hâte de voir son projet de distillerie de Hawkesbury construit et opérationnel. 

«Je suis fatigué d’en parler, dit-il. Je veux le réaliser». 

Malgré les retards, monsieur Manthas s’est dit confiant qu’AiR commencera à ajouter des produits distillés à Hawkesbury à ses exportations en 2023. 

“Je suis gonflé à bloc pour que ça démarre, déclare-t-il ».