le Mardi 16 août 2022
le Jeudi 16 Décembre 2021 13:59 | mis à jour le 8 avril 2022 19:42 L'ARGENTEUIL

Un souhait exaucé pour Noël

M. Côté, le concierge de la petite école, interprété par Alain Deconninck, a hâte à la neige et aux festivités, ce qui introduit la chanson tant aimée 23 décembre — Photo Richard Leduc
M. Côté, le concierge de la petite école, interprété par Alain Deconninck, a hâte à la neige et aux festivités, ce qui introduit la chanson tant aimée 23 décembre
Photo Richard Leduc
Après que les planches n’aient pas été foulées depuis deux ans, Les Productions de la Cour des Miracles (PCDM) reviennent en force avec un tout nouveau spectacle qui embaume les cœurs: Un souhait pour Noël, dont les premières représentations ont eu lieu le week-end dernier.

C’est une centaine d’élèves de l’École de danse et d’art de Christianne Raymond Denis qui participent au retour d’une grande production écrite par Mme Raymond, elle-même. L’histoire met en scène des élèves et du personnel d’une école artistique qui retrouvent leur petite étincelle grâce à l’aide toute spéciale de personnages de monde imaginaire qui le sont tout autant. 

On souhaite ainsi redonner un peu de magie de Noël en ces temps difficiles.  Mme Raymond-Denis, qui mène son école depuis près de 25 ans, ne doit pas manquer d’inspiration pour mettre en scène des enfants auprès de ces allumeurs de réverbères.  

Mme Gisèle, enseignante en arts dramatiques, interprétée soit par Julie St-Pierre ou Johanne Desrosiers puisque deux équipes se partagent la distribution, amène les enfants à faire un plan pour réaliser leurs propres désirs. «C’est une histoire qui fait sourire, c’est léger et ça offre une belle dose d’amour avant Noël», exprime Johanne Desrosiers, qui a aussi participé à certaines portions de la mise en scène.  

Environ une dizaine de chansons du temps des fêtes sont interprétées par les artistes assistées de la fameuse chorale, qui fait la touche particulière de tous les spectacles de PCDM.  D’ailleurs, une chanson originale, Une douce ritournelle, écrite par Mme Desrosiers et dont la musique et l’orchestration ont été réalisées par Caroline Gratton et Raymond Legault, s’ajoute aux chansons plus connues telles l’Ave Maria et le Douce nuit, sainte nuit. 

Trois représentations auront lieu les 18 et 19 décembre prochains au Théâtre des petits bonheurs à Lachute (523, rue Berry).  Quelques billets sont encore disponibles.  Il est possible de se les procurer sur la nouvelle billetterie en ligne.  Les règles sanitaires en vigueur sont appliquées.  Déjà, l’équipe s’affaire aux prochains spectacles qui mettront en scène Les Aristochats. 

Photo Richard Leduc
Photo Richard Leduc