le Samedi 26 novembre 2022
le Jeudi 16 septembre 2021 18:54 Autres - Others

Les candidats locaux débattent des services de garde d’enfants abordables

  photo de banque en ligne Pexels
photo de banque en ligne Pexels
Le débat des candidats locaux a été enregistré et diffusé sur Rogers TV, ainsi que téléchargé sur leur chaîne YouTube.

Le 8 septembre, les candidats locaux de Glengarry-Prescott-Russell sont montés sur scène pour débattre des questions soulevées pendant l’élection.

On a demandé à Daniel Lapierre, du Parti vert, quel était le plan de son groupe pour rendre les services de garde d’enfants et les autres coûts de la vie plus abordables pour les Canadiens. M. Lapierre a répondu qu’il était important d’investir dans l’économie entourant la garde d’enfants, en taxant les riches pour redonner à la classe moyenne.

Le candidat libéral Francis Drouin a passé en revue le plan libéral de garde d’enfants, qui prévoit une garderie à 10 $ par jour pour chaque famille du pays. Le gouvernement libéral a déjà signé huit ententes avec les provinces, et il espère que la poursuite de ce travail permettra non seulement aux femmes de retourner sur le marché du travail en rendant les services de garde abordables pour tous, mais aussi aux familles francophones d’avoir accès à des services de garde dans la langue de leur choix. Il a critiqué le projet des conservateurs d’appliquer un crédit d’impôt aux frais de garde d’enfants, affirmant qu’un crédit d’impôt ne permettra pas de construire une seule nouvelle place en garderie.

La candidate conservatrice Susan McArthur a déclaré que la construction de nouvelles places en garderie n’est pas une solution immédiate réaliste. Plutôt que d’instituer des garderies à 10 $ par jour sur 10 ans, les conservateurs fourniraient de l’argent aux Canadiens dès maintenant pour qu’ils puissent l’investir dans un plan de garde d’enfants qui respecte leur horaire, plutôt que de supposer que tout le monde travaille selon le même horaire de 9 à 5.

M. Drouin a réitéré que même si les places en garderie sont nombreuses à Toronto, il n’y en a pas autant dans la circonscription de Glengarry-Prescott-Russell. Il faut construire davantage de garderies, a-t-il dit, et le gouvernement libéral offre des incitatifs aux provinces qui s’associent à lui pour en construire davantage.

Le candidat néo-démocrate Konstantine Malakos a déclaré que si les libéraux voulaient des garderies à 10 $ par jour, ils auraient déjà pu le faire. La plateforme politique du NPD de 2015 prévoyait des garderies à 10 $ par jour, presque exactement comme le plan libéral actuel. M. Malakos a noté que les libéraux ont alors dit que le NPD ne pouvait pas le faire parce qu’il n’avait pas l’autorité juridictionnelle. Il a ajouté que le NPD a continué d’appuyer l’idée et qu’il l’aurait acceptée si les libéraux l’avaient présentée au cours des six dernières années.

Mme McArthur a ajouté que les libéraux ont «prophétisé» des garderies à 10 $ par jour depuis 1993 et que cela ne s’est pas encore produit.

«Tout à coup, a-t-elle dit, ils se sont réveillés à la veille d’une élection dont nous n’avons pas besoin, que personne ne veut avoir, et maintenant ils promettent qu’ils vont faire cela dans quatre ans.»

M. Drouin a fait valoir que les accords provinciaux ont été signés et qu’ils vont se produire, mais Mme McArthur a demandé quand ils seraient livrés. M. Malakos a ajouté que les ententes ont été signées à la onzième heure, juste avant une élection, afin que les libéraux puissent faire campagne sur ce fait, et que les Canadiens devraient voter pour les libéraux afin d’en voir les retombées.

M. Lapierre a déclaré que la chose la plus importante est de construire un endroit où les enfants peuvent aller lorsque les parents sont au travail et qu’avant de mettre en place des garderies à 10 $ par jour, il faut construire ces garderies.