le Dimanche 27 novembre 2022
le Jeudi 18 mars 2021 13:21 Autres - Others

Service d’ambulance reçoit des fonds COVID-19

Ontario Health announced almost $800,000 in extra support funds for the Prescott-Russell Ambulance Service to help cover the cost of an increased work load last year due to the pandemic. — Archives
Ontario Health announced almost $800,000 in extra support funds for the Prescott-Russell Ambulance Service to help cover the cost of an increased work load last year due to the pandemic.
Archives
Le gouvernement provincial fournit près de 800 000 dollars de fonds supplémentaires au service d'ambulance de Prescott-Russell pour couvrir les dépenses supplémentaires dues à la pandémie de l'année dernière.

Les Comtés unis de Prescott-Russell (CUPR) ont reçu une lettre de Susan Picarello, sous-ministre adjointe à la santé, qui leur a fait part d’un financement supplémentaire d’environ 795 164 dollars pour le département régional des services d’urgence afin de faire face aux dépenses supplémentaires en 2020 en raison de la COVID-19. 

L’argent couvre la période du 1er mars au 31 décembre 2020, lorsque les ambulanciers de Prescott-Russell ont dû faire face à une augmentation de leur charge de travail en aidant le Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO) sur les cas COVID-19. Ils ont notamment répondu à des urgences dans des établissements de soins de longue durée (SLD) locaux avec des cas confirmés de COVID-19, aidé les médecins et les infirmières locaux à effectuer des tests COVID-19 sur les résidents et le personnel des SLD et des maisons de retraite pour personnes âgées, ainsi que d’autres appels où la maladie pourrait être en cause. 

La lettre n’indiquait pas si un financement supplémentaire similaire serait disponible pour le service d’ambulances cette année. L’administration des CUPR a déclaré au conseil lors de sa session du 24 février que l’argent mentionné dans la lettre est un financement « unique » et que le ministère n’a pas encore fait savoir s’il fournirait des fonds supplémentaires liés à la pandémie pour les services d’ambulance locaux.