le Mercredi 17 août 2022
le Mercredi 3 mars 2021 18:15 Autres - Others

Entretien d’urgence au Pont Touchette

La municipalité de La Nation a voté à l’unanimité pour réparer le tablier du Pont Touchette. — photo Olivier Frégeau
La municipalité de La Nation a voté à l’unanimité pour réparer le tablier du Pont Touchette.
photo Olivier Frégeau
Le conseil de La Nation a voté à l’unanimité pour entretenir d’urgence le Pont Touchette, en raison d’une détérioration critique au niveau du plancher du pont.

La firme d’ingénierie Remisz, désignée à la réhabilitation du pont, a ainsi informé au département des travaux public de la municipalité que le plancher était détérioré et très avancé, ce qui fait qu’il doit être restauré, pour éviter les risques d’une plus grande dégradation. «Lorsque la firme a fait les inspections sous le pont l’automne dernier, elle les a accomplis en profondeur et notre ingénieur de pont dans le passé ne pouvait pas les réaliser de la sorte, a lancé Marc Legault, directeur des travaux publics à La Nation, au conseil du 22 février dernier. Elle a alors trouvé des planches de bois longues de 2 par 8 pilées ensemble, d’un bout à l’autre du pont, où de l’asphalte avait été coulé auparavant. L’eau a malheureusement passé à travers des planches et a fait pourrir le bois à quelques endroits.»

La firme avait par ailleurs expliqué à la direction des travaux publics qu’il pourrait y avoir des risques d’effondrement quant à l’asphalte sur le pont, advenant que des camions à poids lourd circulent dessus. En ce qui concerne la forme des travaux, elle aurait recommandé à la municipalité de placer des plaques de fer vissées aux endroits où le bois est pourri, afin d’empêcher des problématiques pour les usagers qui empruntent le pont. «Honnêtement, nous n’avons pas le choix d’aller de l’avant dans ce projet-là et au printemps, nous allons mettre des cônes tout le long des bords du pont pour tenir la circulation le plus au centre et les cônes seront plus petits pour que les machineries agricoles puissent circuler sans problème», a fait valoir Marc Legault. 

Le directeur des travaux publics a mentionné au conseil que le rapport et les travaux vont en bon train et que d’ici la mi-mars, il pourra faire un appel d’offre pour la réparation du tablier du pont. Les trois plaques de fer qui devront être installées coûteront 19 108, 44 dollars.