le Dimanche 27 novembre 2022
le Mercredi 3 mars 2021 18:40 Autres - Others

Conférence virtuelle pour les femmes entrepreneures dans Prescott-Russell

Un nouveau partenariat entre la SDCPR et la SADC de Northumberland permettra la réalisation d’une conférence virtuelle pour les femmes entrepreneures le 4 mars prochain. — photo d’archives
Un nouveau partenariat entre la SDCPR et la SADC de Northumberland permettra la réalisation d’une conférence virtuelle pour les femmes entrepreneures le 4 mars prochain.
photo d’archives
La Société de développement communautaire de Prescott-Russell (SDCPR) a annoncé un partenariat avec la SADC de Northumberland pour aider les femmes entrepreneures.

Ce partenariat a été possible grâce au gouvernement du Canada, par l’entremise du Fonds pour l’écosystème et mènera à l’organisation d’une conférence virtuelle, appelée Une coche plus haute 2021 et aura lieu le jeudi 4 mars 2021 de 9h à 14h.

Cet événement permettra aux femmes entrepreneures d’acquérir de nouvelles connaissances auprès de chefs de file canadiennes de renommée mondiale qui partagent le même désir de rassembler et de mieux outiller les femmes en entreprenariat et les réseaux dirigés par des femmes. La SDCPR a expliqué que la conférence «constitue un précieux forum d’apprentissage qui rassemble des fondatrices d’entreprises prospères et d’éminentes expertes dans les domaines de la santé mentale et du marketing, qui propose des rencontres avec du mentorat et qui offre des occasions de réseautage pour renforcer les compétences des femmes en entrepreneuriat afin de les propulser au premier rang et de les aider à mener la reprise économique du Canada».

La SDCPR a de plus ajouté que le partenariat entre la SADC de Northumberland et la SDCPR ainsi que les 18 autres partenaires est avantageux pour les femmes entrepreneures francophones pour consolider des services à leur disposition pour le lancement et la croissance de leur entreprise. «Cette conférence virtuelle est non seulement l’occasion de se réunir pour renforcer l’autonomie économique des femmes et accroître le nombre d’entreprises canadiennes, mais aussi l’occasion de se réunir pour renforcer les capacités de l’écosystème d’entreprenariat et combler les retards en matière de services pour les femmes en entreprenariat», a lancé John Candie, directeur général de la SDCPR

Les personnes qui désirent s’inscrire à la conférence peuvent le faire au strikeup.ca.