le Lundi 5 Décembre 2022
le Mercredi 24 février 2021 15:41 Autres - Others

Objectif de protection pour un cimetière patrimonial

La pierre tombale de James Charles, le seul locataire connu d'un ancien cimetière presque oublié situé près de la route de Pitchoff à Plantagenet. La municipalité entreprend des démarches pour que le vieux cimetière soit déclaré patrimoine local. — photo fournie
La pierre tombale de James Charles, le seul locataire connu d'un ancien cimetière presque oublié situé près de la route de Pitchoff à Plantagenet. La municipalité entreprend des démarches pour que le vieux cimetière soit déclaré patrimoine local.
photo fournie
Un cimetière presque oublié des premiers jours du village de Plantagenet aura bientôt un statut patrimonial.

«Il est en sécurité en ce moment», a déclaré le conseiller Ian Walker, qui s’est intéressé à la protection du site. L’ancien cimetière, situé près de la route de Pitchoff à Plantagenet, a été porté à l’attention du conseil municipal l’année dernière par quelques résidents locaux. Le personnel de la municipalité a alors fait des recherches sur le site et sur les directives provinciales pour la désignation patrimoniale des bâtiments et des propriétés.

Une seule pierre tombale est visible sur le site, sur laquelle est gravé le nom de James Charles. Aucun signe visible ne permet de croire que d’autres personnes ne soient enterrées.  Cependant, M. Walker indique que selon certaines sources, il y aurait eu au moins six ou huit autres tombes.  «J’aimerais connaitre l’histoire de ce lieu», a avancé Walker.

Le cimetière fait partie d’une propriété privée. Les propriétaires ont accepté de donner le titre de propriété au canton de la partie où se trouve le cimetière.

Il y a une certaine activité d’exploitation forestière sur les terres adjacentes à l’ancien cimetière. Walker soutient que l’entrepreneur en exploitation forestière est conscient de l’existence du cimetière et a promis d’éviter de couper des arbres à proximité du site.

« Il n’a aucun intérêt à y toucher», a-t-il déclaré.

Une fois que le cimetière sera confirmé comme site du patrimoine local, Walker souligne que la prochaine étape sera de planter plus d’arbres autour du site pour lui fournir un abri, de prendre des mesures pour clôturer la propriété et de continuer à effectuer des recherches sur l’histoire du site.