le Jeudi 26 mai 2022
le Jeudi 18 février 2021 15:32 Autres - Others

Huit nouveaux centres de vaccination contre la COVID

Le CISSS des Laurentides a annoncé ouvrir huit nouveaux sites pour la vaccination contre la COVID-19. — photo tirée d’une banque d’images (Pexels)
Le CISSS des Laurentides a annoncé ouvrir huit nouveaux sites pour la vaccination contre la COVID-19.
photo tirée d’une banque d’images (Pexels)
Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides a annoncé que huit centres de vaccination contre la COVID-19 seront déployés dans la région.

Les villes qui auront leur centre de vaccination sont les suivantes: Deux-Montagnes, Lachute, Blainville, Saint-Jérôme, Saint-Sauveur, Sainte-Agathe-des-Monts, Rivière-Rouge et Mont-Laurier. L’ouverture de ces sites se fera de façon graduelle entre la semaine du 22 février et celle du 8 mars, et ce, toujours selon la disponibilité des doses de vaccins. Les sites ont ainsi été déterminés en fonction de différents critères spécifiques, entre autres, l’accessibilité, la superficie, la disponibilité et le stationnement.

Selon leur superficie, les huit sites de vaccination pourront administrer de 780 à 4000 vaccins par jour. Il sera ainsi disponible de vacciner, de façon quotidienne, près de 15 000 personnes pour la région des Laurentides lorsque le nombre de doses disponibles le permettra. Le processus de vaccination se déroulera sur invitation seulement et se fera sur prise de rendez-vous.

«Notre priorité est d’être prêts et d’assurer à l’ensemble de la population des Laurentides une accessibilité au vaccin contre la COVID-19, a lancé Rosemonde Landry, présidente-directrice générale du CISSS. Présentement, nous nous assurons donc que toute la logistique est optimale et souhaitons que les sites de vaccination dans les Laurentides soient opérationnels dans les délais souhaités.»

Toutes les modalités liées à la prise de rendez-vous et au déroulement de la campagne de vaccination seront communiquées prochainement sur le site Internet du CISSS des Laurentides. Le centre a également rappelé qu’il respectera la liste des groupes prioritaires établie par le ministère de la Santé et des Services sociaux quant à la séquence de priorisation de la vaccination.

Pour la campagne de vaccination dans les nouveaux centres, le CISSS prévoit aussi avoir besoin d’une centaine d’employés par site pour vacciner, que ce soit des vaccinateurs-injecteurs, infirmières, agentes administratives et agents de sécurité. Le CISS des Laurentides invite ainsi toutes les personnes intéressées à déposer leur candidature en ligne sur son site Internet.