le Lundi 23 mai 2022
le Mercredi 10 février 2021 16:24 Autres - Others

Projet de 10 000 repas à donner dans le comté

Un nouveau projet par des traiteurs professionnels de Prescott-Russell permettra de remettre plus de 10 000 repas à des personnes dans le besoin. — photo fournie
Un nouveau projet par des traiteurs professionnels de Prescott-Russell permettra de remettre plus de 10 000 repas à des personnes dans le besoin.
photo fournie
Un nouveau projet collectif a été lancé par des traiteurs professionnels dans Prescott-Russell pour préparer plus de 10 000 repas destinés à plusieurs banques alimentaires de la région.

L’objectif de ce projet est de fournir des aliments nourrissants, savoureux et pratiques pour les personnes qui vivent des niveaux de stress financier élevés ou d’isolement et qui ne peuvent pas toujours profiter d’un bon repas. Il décolle ainsi d’une initiative du Club Rotary de Hawkesbury lancée en 2020. Trois traiteurs et cuisines de la région se partageront la préparation des repas, dont A Catered Affair de Vankleek Hill, Groupe Convex de Hawkesbury et l’Académie du Gourmet d’Embrun. Les repas seront congelés pour conserver fraicheur et gout et faciliter le transport par les Services communautaires de Prescott et Russell vers les banques alimentaires qui se sont inscrites comme points de distribution.

La préparation des repas contribue aux efforts de relance économique régionale. Le plan de relance de Prescott et Russell indique que les secteurs de la restauration et de l’hôtellerie sont parmi les plus durement touchées dans la région. Pour le Groupe Convex, entreprise sociale qui embauche des adultes en situation de handicap, la préparation de ces repas permet à plusieurs collaborateurs de reprendre leur travail. «Ce projet est très bénéfique pour nos employés et très bon pour le moral», a fait valoir Simon Durand, directeur général du Groupe Convex. 

En Ontario, près d’une famille sur sept est dans une situation d’insécurité alimentaire et seulement un ménage en situation d’insécurité sur cinq accède aux banques alimentaires pour obtenir de l’aide. Le Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO), dans le cadre d’une campagne de sensibilisation à la pauvreté, a précisé que les effets du manque de nourriture sur la santé des individus et des communautés sont néfastes et entrainent des répercussions sur le système de santé. 

«L’impact de l’insécurité alimentaire sur la santé physique et mentale et le bienêtre de notre communauté est très préoccupant, a affirmé Lynne Giroux, spécialiste en promotion de la santé au Bureau de santé de l’est de l’Ontario. Les enfants et les adultes qui vivent dans des ménages où il n’y a pas assez d’argent pour se nourrir sont plus susceptibles de développer des maladies comme l’asthme, le diabète, les maladies cardiovasculaires, la dépression et l’anxiété.»