le Mercredi 30 novembre 2022
le Mercredi 20 janvier 2021 15:23 Autres - Others

Aider les jeunes femmes en milieu rural

Quatre réunions virtuelles seront accessibles pour les jeunes femmes francophones de Prescott-Russell afin de les aider en ces temps difficiles de pandémie. — photo tirée d’une banque d’images (Pexels)
Quatre réunions virtuelles seront accessibles pour les jeunes femmes francophones de Prescott-Russell afin de les aider en ces temps difficiles de pandémie.
photo tirée d’une banque d’images (Pexels)
Le Leadership féminin de Prescott-Russell (LFPR) lancera quatre réunions virtuelles en février pour aider les jeunes femmes francophones du comté.

Reconnaissant que la pandémie a eu des impacts négatifs chez les femmes en amplifiant les inégalités, le LFPR voulait donc porter une attention particulière aux filles et aux jeunes femmes en milieu rural, qui vivent présentement plus d’isolement pour mieux comprendre leurs défis. Grâce à un partenariat entre le Centre Novas et le LFPR, un financement a été obtenu du Fonds de soutien communautaire de Centraide Prescott-Russell dans le cadre du Fonds d’urgence COVID-19 de l’Ontario pour la mise en œuvre de ce projet.

Ainsi, le LFPR avait publié un appel d’offres pour trouver un plan d’approche pour aider les jeunes femmes en milieu rural. Il a finalement trouvé le projet appelé Ma voix, mon futur, qui a été lancé par Vicki Brisson, une étudiante à la maitrise en biosciences animales de l’Université de Guelph.  

«Le LFPR avait soumis un appel d’offres pour trouver des plans d’approche et le mien a été sélectionné par le comité. Je vais ainsi travailler avec eux afin de mener ce projet-là à terme», a expliqué Vicki Brisson.

Ce projet consistera en quatre réunions identiques au cours du mois de février, soit une par semaine, pour permettre de créer des petits groupes, afin d’apporter une discussion entre les jeunes femmes présentes. Ces réunions seront organisées par Vicki Brisson et deux membres du LFPR, dont on ne connait toujours pas l’identité.

Le thème principal de ces réunions est l’impact de la pandémie sur ces femmes. «Les réunions seront centrées sur l’impact de la pandémie sur les jeunes femmes en milieu rural. Par exemple, en quoi la pandémie limite leurs opportunités de développement et de compétence en leadership et quelles sont les barrières qu’elles voient dans leur développement en leadership. Ces questionnements auront comme optique de développer des outils pour supporter ces jeunes franco-ontariennes de Prescott-Russell pour les encourager à devenir des leaders dans leur communauté », a-t-elle précisé. Vicki Brisson a ajouté que l’isolement de la pandémie exacerbe les enjeux auxquelles les jeunes femmes font déjà face, car elles ont moins accès aux ressources qu’elles peuvent consulter en temps normal.

Les jeunes femmes intéressées à s’inscrire à l’une des quatre réunions pourront le faire jusqu’au 29 janvier en allant sur le formulaire suivant : https://bit.ly/3bHkHx4. Les dates des réunions n’ont pas encore été dévoilées, mais elles seront bientôt publiées sur la page Facebook du Leadership féminin de Prescott et Russell (LFPR).