le Lundi 16 mai 2022
le Jeudi 14 janvier 2021 15:06 Autres - Others

Le Jour-V est arrivé

Le médecin hygiéniste du Bureau de santé de l'est de l'Ontario, le Dr Paul Roumeliotis, a déclaré qu'il s'attendait à ce que le vaccin Pffizer-BioNTech arrive cette semaine. — photo fournie
Le médecin hygiéniste du Bureau de santé de l'est de l'Ontario, le Dr Paul Roumeliotis, a déclaré qu'il s'attendait à ce que le vaccin Pffizer-BioNTech arrive cette semaine.
photo fournie
Les premiers vaccins COVID-19 du Bureau de santé de l'est de l'Ontario (BSEO) sont arrivés cette semaine.  

Entre 900 et 1150 doses du vaccin Pfizer-BioNTech devaient être transportées dans la région dès mardi, a déclaré le médecin hygiéniste du BSEO, le Dr Paul Roumeliotis, lors d’une conférence de presse la semaine dernière. Les doses doivent être distribuées aux résidents des établissements de soins de longue durée, aux employés et aux visiteurs essentiels. 

Le vaccin devait être conservé dans des congélateurs à -70 degrés pour rester viable. Mais le Dr Roumeliotis a déclaré que les doses pouvaient être transportées sur les lieux de vaccination tout en étant réfrigérées entre deux et huit degrés pour autant qu’elles soient administrées dans les cinq jours. Le personnel du BSEO et les équipes des services médicaux d’urgence de Prescott et Russell distribueront le vaccin aux établissements de soins de longue durée locaux. 

«Si nous l’obtenons mardi, nous commencerons [à vacciner mercredi], a déclaré le Dr Roumeliotis. «Nous allons passer les weekends à travailler pour nous assurer de vacciner le plus grand nombre de personnes possible. Je suis très impatient de le faire ». 

Le Dr Roumeliotis a déclaré que la région avait obtenu des doses constantes de vaccin jusqu’à la fin du mois. Il a ajouté que les rapports indiquant que l’Ontario serait à court de doses d’ici la fin de la semaine prochaine n’affecteraient pas les expéditions vers le BSEO, car ces vaccins avaient déjà été alloués et comptabilisés dans le cadre du déploiement de la province. Les futures doses de vaccin seront remisées dans un réfrigérateur spécialisé de l’Hôpital général de Hawkesbury.  

Il s’agit des premiers vaccins à être distribués dans la région de desserte du BSEO, qui a dépassé pour la première fois la semaine dernière les 500 cas actifs. Le Dr Roumeliotis a déclaré que les doses seraient distribuées au personnel essentiel qui travaillait dans les installations de la région, même s’ils vivaient ailleurs. Il espère, avec l’arrivée prochaine du vaccin Moderna dans la région, que la première phase de vaccination du personnel des soins de longue durée, des soins de santé et des maisons de retraite pourra être achevée d’ici la fin janvier. 

Les travailleurs de première ligne, les personnes âgées et les personnes souffrant de maladies préexistantes devraient être les prochains à recevoir le vaccin. Le BSEO a prévu d’établir cinq sites de vaccination avant un déploiement massif dans la population générale plus tard cette année. L’emplacement de ces sites devrait être annoncé dans les prochains jours. 

Le Dr Roumeliotis a déclaré que les nouvelles étaient positives, mais a averti qu’on ne pouvait pas s’attendre à un sentiment de normalité avant le mois de mai au moins. «Je ne pense pas que nous allons passer de 50 à 10.000 personnes, ce sera lent et progressif, mais au moins il y aura un semblant de normalité, a-t-il dit. Le vaccin marque le début de la fin, mais nous n’en sommes pas encore à la fin.»