le Mercredi 30 novembre 2022
le Jeudi 14 janvier 2021 15:23 Autres - Others

La Nation donne son aval pour le nouveau complexe sportif

La Municipalité de La Nation a voté à l'unanimité pour construire un complexe sportif à Limoges contenant deux terrains de soccer, une piste pédestre et une salle communautaire de 150 personnes. — photo tirée de la page Facebook de La Nation
La Municipalité de La Nation a voté à l'unanimité pour construire un complexe sportif à Limoges contenant deux terrains de soccer, une piste pédestre et une salle communautaire de 150 personnes.
photo tirée de la page Facebook de La Nation
La Municipalité de La Nation a voté à l’unanimité pour le projet du Complexe sportif de La Nation à Limoges. Lors du conseil du 11 janvier dernier, les membres ont opté pour un complexe à deux terrains de soccer, une piste pédestre et une salle communautaire pouvant contenir jusqu’à 150 personnes.

Trois options étaient à l’étude quant à la forme que prendrait le futur complexe sportif de La Nation. L’option A proposait deux terrains de soccer, une piste pédestre et une salle communautaire pouvant accueillir 80 personnes, au coût de 13 114 000 dollars. L’option B présentait aussi deux terrains de soccer et une piste pédestre, mais une salle communautaire pour 150 personnes, au coût de 13 623 000 dollars. L’option C, qui était la dernière option, ne proposait que deux terrains de soccer, au coût de 11 616 000 dollars.  

Le maire de La Nation, François Saint-Amour, avait déclaré au conseil qu’il n’était pas intéressé par l’option C, car il souhaitait avoir une salle communautaire dans le complexe. Ainsi, les différents membres devaient choisir entre l’option A ou l’option B. Pour faire leur choix, ils ont d’abord étudié les estimés budgétaires quant à un prêt réparti sur 25 ans. L’option A revenait à 605 109,78 dollars et l’option B à 634 303,27 dollars par année. Après avoir analysé les coûts, les membres du conseil hésitaient à choisir la grandeur de la salle communautaire, pour savoir laquelle des deux options serait la plus envisageable au niveau monétaire. 

«Je veux aller vers l’option B, parce qu’il ne faut pas construire ce complexe et l’agrandir dans cinq ans, parce que finalement nous le trouvions trop petit, a déclaré François Saint-Amour. Au niveau économique, ça serait plus avantageux de le construire plus gros que de l’agrandir. Oui, la construction de ce complexe est plus chère que l’on croyait, mais c’est le temps de s’y mettre», avait-il expliqué à ses conseillers. François Saint-Amour s’est aussi inspiré du Centre communautaire de Fournier, où on y retrouve une salle pour 150 personnes, en y affirmant qu’il s’agissait d’une grandeur idéale.  

Les membres du conseil ont finalement opté à l’unanimité pour l’option B. Le futur complexe sportif de La Nation possédera deux terrains de soccer, une piste pédestre et une salle communautaire pouvant accueillir 150 personnes. Danik Forgues, conseiller du quartier 3, a salué la décision prise et a mentionné que le complexe et sa salle seront stratégiques, quant à sa grandeur et son emplacement. 

«C’est sûr que c’est beaucoup d’argent, mais je pense que le timing au niveau de l’emplacement est bien parce que l’école est située à côté et ça deviendra alors un carrefour communautaire. Nous savons déjà que le centre communautaire et la bibliothèque sont aussi à proximité. Je crois de même que nous aurions été perdants si nous avions choisi de construire plus petit pour finalement agrandir dans quelques années», a-t-il fait valoir.