le Mercredi 30 novembre 2022
le Jeudi 24 Décembre 2020 15:59 Autres - Others

Les conducteurs imprudents mettent les étudiants en danger

Trop de conducteurs ignorent les panneaux de zone scolaire affichés sur la rue Champlain au Bourget et mettent les enfants en danger lorsqu'ils tentent de traverser la rue pour aller à l'École élémentaire catholique Sacré-Cœur et en revenir. Le conseil municipal de Clarence-Rockland a demandé à l'administration de procéder à un examen de la sécurité routière et de formuler des recommandations pour régler le problème. — photo Gregg Chamberlain
Trop de conducteurs ignorent les panneaux de zone scolaire affichés sur la rue Champlain au Bourget et mettent les enfants en danger lorsqu'ils tentent de traverser la rue pour aller à l'École élémentaire catholique Sacré-Cœur et en revenir. Le conseil municipal de Clarence-Rockland a demandé à l'administration de procéder à un examen de la sécurité routière et de formuler des recommandations pour régler le problème.
photo Gregg Chamberlain
Trop de conducteurs ignoreraient les panneaux dans la zone scolaire sur la rue Champlain à Bourget. Le conseil municipal de Clarence-Rockland a ordonné une révision de la sécurité routière dans ce secteur.

«C’est vraiment un problème», a déclaré la conseillère Diane Choinière lors du comité plénier du conseil du 21 décembre. La conseillère du quartier 8, avec l’appui du conseiller du quartier 2 Mario Zanth, a présenté un avis de motion au cours de la réunion, demandant une révision de la situation de la sécurité routière pour les élèves qui tentent de traverser la rue Champlain pour se rendre à l’École élémentaire catholique Sacré-Cœur et en revenir.

M. Choinière a déclaré au conseil que de nombreuses plaintes sont déposées chaque année au sujet de conducteurs qui ne ralentissent pas lorsqu’ils traversent la zone scolaire affichée ou qui s’arrêtent lorsqu’ils voient des élèves essayer de traverser la rue.

Des brigadiers sont postés à l’intersection de la rue Champlain et du chemin Russell, qui est une route appartenant aux Comtés unis de Prescott et Russell. Mais Mme Choinière a fait remarquer que le problème de sécurité se situe à l’intersection des rues Laval et Champlain, qui sont toutes deux des routes municipales. Elle se demande si la ville pourrait s’arranger pour que des brigadiers y soient postés.

Le conseil a demandé à l’administration d’examiner la situation et de préparer un rapport pour une prochaine session sur les options «pour sécuriser la zone» pour la sécurité des étudiants.