le Lundi 23 mai 2022
le Jeudi 24 Décembre 2020 15:49 Autres - Others

Déménagement de la caserne de pompiers de Casselman

La caserne de pompiers de Casselman a déménagé dans son nouvel édifice de la rue Brébeuf. — photo tirée de la page Facebook du Service des incendies de Casselman
La caserne de pompiers de Casselman a déménagé dans son nouvel édifice de la rue Brébeuf.
photo tirée de la page Facebook du Service des incendies de Casselman
La caserne de pompiers de Casselman, anciennement située au 699 rue Saint-Joseph, a déménagé dans son nouvel établissement, au 745 rue Brébeuf.

«Pour nous, ça représente quinze années de travail par différents chefs pompiers et aujourd’hui, nous avons réussi avec la Municipalité de Casselman à venir à bout de construire ce bâtiment, a déclaré Alain Ménard, le chef pompier. La caserne est très belle et tous les pompiers en sont fiers. Je suis certain que ça va dans le même sens pour la majorité des citoyens de Casselman, parce qu’en fin de compte, il s’agit de leur caserne.»

Ce projet d’une nouvelle caserne de pompiers avait été annoncé par le maire Daniel Lafleur, lors du dernier conseil municipal de l’année dernière, qui était le 10 décembre 2019. Le maire avait alors mentionné que la caserne vieille de 100 ans n’était pas assez sécuritaire pour les pompiers volontaires qui y travaillent et queCasselman devait disposer d’une nouvelle caserne.

Alain Ménard a expliqué que l’ancien édifice était très étroit et qu’il y avait peu d’espace à l’intérieur. Les pompiers volontaires devaient sortir les camions à l’extérieur pour les nettoyer. Pour circuler dans la caserne, les pompiers devaient soit passer à travers les camions ou ouvrir les portes du garage pour marcher devant, car le périmètre de l’établissement était trop serré pour passer autour. De plus, lors d’urgences, les pompiers n’avaient pas suffisamment d’espace pour enfiler leurs uniformes rapidement.

Le nouvel édifice est maintenant situé dans l’ancienne arrière-cour de l’école Sainte-Euphémie. La construction du bâtiment avait débuté en mai 2020. La caserne est maintenant opérationnelle et il ne reste plus qu’à exécuter les travaux de terrassement à l’extérieur du bâtiment. Plus moderne et plus espacée, elle permettra aux pompiers de faciliter leur travail et d’offrir plus de services.

«La caserne offre maintenant des bureaux, une très belle salle de formation et des douches pour les pompiers qui pourront se laver après des appels afin de ne pas ramener des contaminants à la maison. La ventilation à l’intérieur du garage fonctionne très bien pour dégager les gaz provenant des camions», a précisé le chef pompier.

Alain Ménard a tenu à mentionner que si les conditions sanitaires le permettent, qu’il y aura une cérémonie pour officialiser l’ouverture de la caserne au printemps prochain. D’ici là, il devra suivre les mises à jour de la situation par le gouvernement et le bureau de santé.