le Mardi 17 mai 2022
le Jeudi 17 Décembre 2020 13:38 Autres - Others

L’UTA élargit son offre de cours 

  photo tirée d'une banque de photos (Pexels)
photo tirée d'une banque de photos (Pexels)
 La branche laurentienne de l’Université du troisième âge (UTA), pilotée par l’Université de Sherbrooke offre désormais une sélection plus vaste de cours.

L’UTA est un projet de l’Université de Sherbrooke. Elle possède 29 antennes au Québec dont une dans les Laurentides. L’équipe est composée de bénévoles et de retraités et les cours sont dispensés par des professeurs accrédités de l’Université de Sherbrooke, l’UQUAM et d’ailleurs.

L’antenne des Laurentides de l’UTA vient de bonifier la sélection des cours offerts. Si par le passé, seule une dizaine de cours étaient offerts aux résidents à la retraite des Laurentides, l’UTA offre maintenant une trentaine de cours et une trentaine de conférences dans différentes disciplines. Les cours ont été développés et sélectionnés par l’équipe de l’antenne des Laurentides de l’Université du Troisième Âge.

Liette Allaire est administratrice aux communications et programmation de l’antenne laurentienne de l’UTA. Nouvelle retraitée, elle a décidé de suivre quelques cours. «Quand j’ai commencé à suivre des cours à l’UTA, j’ai adoré ça. Ça nous permet d’apprendre des choses et ça socialise les personnes qui s’inscrivent au cours», a expliqué Mme Allaire.

photo fournie

Parmi la soixantaine d’options maintenant offerte aux résidents des Laurentides, beaucoup de disciplines sont représentées, telles que la chimie, l’histoire, la psychologie, l’écologie ou la politique. Le fonctionnement habituel comporte plusieurs cours et conférences en mode présentiel.

L’année dernière, par exemple, l’antenne des Laurentides a reçu Lorraine Pagé, ancienne présidente de la CSN et ancienne professeure. La situation actuelle a fait que l’UTA a préparé une sélection de cours qui vont pouvoir se donner de manière entièrement virtuelle pour la session prochaine. Les cours sont dispensés via la plateforme de visioconférence Teams. Cette nouvelle disposition permet à des personnes de suivre leurs cours en distanciation physique, mais offre aussi une alternative future pour les journées de tempête de neige.

Pour Mme Allaire, l’UTA est une option qui permet aux ainés d’avoir accès au savoir de manière beaucoup plus flexible. Si à l’Université régulière, il est requis de choisir des disciplines, l’élève de l’UTA peut choisir tous ses cours à la carte.

«On peut décider d’étudier l’architecture et la musique en une même session. Le choix de cours est entièrement libre, a remarqué Mme Allaire. De plus, les cours sont construits d’une manière qui permet au professeur d’aller dans des détails qui ne seraient pas nécessairement expliqués dans des cours ordinaires. Les profs peuvent suivre des parcours inusités qui révèlent de nouvelles informations qui aident à mieux assimiler la matière étudiée», a souligné la responsable de l’antenne des Laurentides de l’UTA.

Liette Allaire soutient que la retraite est un temps idéal pour acquérir du nouveau savoir. «Lorsqu’on est sur le marché du travail, il est souvent difficile de pouvoir assister à des cours à l’Université. Arrivé à la retraite, notre temps libre nous permet de suivre des cours qu’il aurait été impossible de suivre auparavant. Le résultat est que nous avons des étudiants jusqu’à nonagénaires qui peuvent désormais suivre des cours au chaud chez eux en buvant un bon café», a résumé la responsable.