le Mercredi 25 mai 2022
le Jeudi 17 Décembre 2020 14:23 Autres - Others

Les banques alimentaires de Clarence-Rockland sont prêtes

La période de Noël est arrivée et les deux banques alimentaires de Clarence-Rockland sont prêtes à aider les familles dans le besoin à étirer leur budget alimentaire des fêtes. — photo d'archives
La période de Noël est arrivée et les deux banques alimentaires de Clarence-Rockland sont prêtes à aider les familles dans le besoin à étirer leur budget alimentaire des fêtes.
photo d'archives
Les deux banques alimentaires de Clarence-Rockland sont prêtes avec des étagères bien garnies pour aider les familles locales dans le besoin cet hiver.

Bien que la pandémie ait forcé certaines familles à économiser davantage en raison des mises à pied, de nombreuses entreprises ayant dû fermer temporairement leurs portes ou trouver des moyens de réduire leurs couts d’exploitation, la Banque alimentaire de Bourget n’a pas connu de véritable augmentation du nombre de personnes qui ont sollicité son aide au cours des derniers mois.

«En fait, nous n’avons pas remarqué d’augmentation du nombre de personnes qui viennent nous voir depuis le début de la pandémie, a déclaré Desneiges Émond, présidente de la Banque alimentaire du Bourget, lors d’une entrevue téléphonique. Nous avons eu de la chance de cette façon. Nous nous attendions à en avoir plus (de demandes).»

Mme Émond a souligné que la Banque alimentaire de Bourget compte une vingtaine de familles dans sa zone d’opération qui dépendent de l’organisme communautaire sans but lucratif pour les aider à étirer leur budget alimentaire. Elle pense qu’il pourrait y avoir davantage d’appels à l’aide pendant les semaines restantes de la période de Noël et dans les premières semaines de 2021, ce qui est très bien, a-t-elle ajouté.

«Nous nous en sortons bien», a déclaré Mme Émond, en ce qui concerne l’inventaire de la banque alimentaire et son fonds de réserve financier pour les achats.

Elle a également noté que les Chevaliers de Colomb de Bourget essaie de récolter des fonds pour fournir des paniers de Noël aux familles dans le besoin cette année. Le groupe de service communautaire a dû annuler sa collecte de nourriture de Noël habituelle en faisant du porte-à-porte en raison de la pandémie.

«Nous acceptons toujours toutes sortes de dons, a déclaré Mme Émond. Habituellement, ce dont nous avons le plus besoin, ce sont des céréales, des jus et des encas pour les repas des enfants.»

Les articles de toilette comme le dentifrice, les brosses à dents, le savon, les kleenex, le papier de toilette, etc. sont également des dons bienvenus. La Banque alimentaire de Rockland a été très occupée au cours des derniers mois de la pandémie. Nicole Gaul, vice-présidente de la banque alimentaire, s’attend à ce qu’elle soit plus occupée que d’habitude cet hiver. «Nous avons déjà reçu plus de demandes d’aide pendant la période de Noël», a-t-elle déclaré lors d’un entretien téléphonique.

Au cours des dernières années, le nombre de familles de la région de Clarence-Rockland dépendant de la Banque alimentaire de Rockland pour obtenir de l’aide était d’environ 225. Cette année, quelque 285 familles de la région ont fait appel à la banque alimentaire pour obtenir de l’aide.

«Nous avons quelques familles qui ont vraiment des problèmes, a déclaré Mme Gaul. L’aide financière fédérale (pandémie) n’est pas suffisante pour les aider à faire face à leurs factures.»

Depuis le début de la pandémie, la Banque alimentaire de Rockland n’accepte que les dons en espèces, afin de réduire le risque de contagion. Le personnel de la banque alimentaire utilise tous les dons en espèces pour acheter des chargements en vrac de denrées alimentaires non périssables ainsi que des fruits et légumes frais, qu’il emballe et range lui-même en portant des gants et d’autres équipements de protection personnelle.

La Banque alimentaire de Rockland a également reçu au cours des dernières semaines des dons d’œufs excédentaires des producteurs d’oeufs de la région, ainsi que du beurre et du fromage de Saint-Albert de la part des producteurs de lait.

Mme Gaul a fait remarquer que la plupart des familles ont besoin d’aide pour se procurer des articles non alimentaires tels que des articles de toilette, des couches pour les enfants de tous âges et de toutes tailles, des produits d’entretien ménager et, pour les personnes diabétiques, des produits Ensure.