le Vendredi 9 Décembre 2022
le Jeudi 10 Décembre 2020 20:14 Autres - Others

On se rappelle des victimes de violence faites aux femmes

Apparaissant sur la photo de gauche à droite, Paula Assaly, mairesse de Hawkesbury, Sylvie Gravel, superviseure du programme résidentiel de la Maison Interlude, Natacha Berniquez, directrice du Service aux victimes de Prescott-Russell, Jérémy O’Grady et Maxime Lalonde, intervenant pour la Maison Interlude. — photo Patrick Hacikyan
Apparaissant sur la photo de gauche à droite, Paula Assaly, mairesse de Hawkesbury, Sylvie Gravel, superviseure du programme résidentiel de la Maison Interlude, Natacha Berniquez, directrice du Service aux victimes de Prescott-Russell, Jérémy O’Grady et Maxime Lalonde, intervenant pour la Maison Interlude.
photo Patrick Hacikyan
Un rassemblement commémorant les victimes des violences faites aux femmes a eu lieu dimanche passé à Hawkesbury et ailleurs.

À Hawkesbury, le rassemblement a eu lieu devant l’hôtel de ville. Il s’agit d’une commémoration annuelle ayant lieu à chaque 6 décembre depuis 1989. La date du 6 décembre a été choisie pour souligner la tuerie de l’école polytechnique de l’Université de Montréal du 6 décembre 1989 ayant fait 14 victimes parmi les étudiantes de l’institution. Cette date est depuis 1991 la Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes,au Canada.

Au nombre des intervenantes, la mairesse de Hawkesbury, Paula Assaly, qui a rappelé l’importance de cette question pour la Ville de Hawkesbury. Sylvie Gravel, superviseure de programme résidentiel de la Maison Interlude a profité de l’occasion pour expliquer que la Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes est une occasion de prendre conscience de ce problème.  «Si nous voulons avoir un impact, il faut s’impliquer», a  déclaré Mme Gravel.

Le commandant par intérim du détachement de Hawkesbury de la PPO, Mark Hemmerick, était également sur les lieux pour appuyer l’évènement. «Je peux vous assurer que je m’engage à ce que mon équipe et moi nous assurions que chaque victime est écoutée et prise en charge par nos services avec dévouement», a déclaré M. Hemmerick.

On a ensuite pris soin de nommer chaque victime de la tuerie polytechnique de 1989, ainsi que les noms de huit femmes et trois enfants de la région de Prescott-Russell ayant été des victimes de la violence faite aux femmes. Natacha Berniquez, directrice de Service aux victimes de Prescott-Russell a également participé à cette commémoration où une rose a été placée au pied du monument contre la violence faite aux femmes en avant de l’hôtel de ville de Hawkesbury, pour chaque victime nommée. Une minute de silence a été observée pour les victimes de violence basée sur le sexe au Canada.