le Mercredi 17 août 2022
le Mercredi 9 Décembre 2020 21:42 Autres - Others

Une Lachutoise retient l’attention du premier ministre

Mme Delisle tient la lettre qu'elle a reçu du premier ministre François Legault. — photo Patrick HAcikyan
Mme Delisle tient la lettre qu'elle a reçu du premier ministre François Legault.
photo Patrick HAcikyan
Une Lachutoise qui milite en faveur des soins à domicile pour les personnes ainées ne s’attendait certainement pas à se faire remarquer en aussi haut lieu.

Charlotte Delisle est une résidente d’Argenteuil ayant organisé un rassemblement de personnes au Parc Barron de Lachute en juillet dernier. L’évènement public était pour manifester le soutien de la population à la mise sur pied de services de soins à domicile pour les personnes âgées ou malades.

Quelle ne fut pas la surprise de Mme Delisle de recevoir par la suite une lettre du premier ministre François Legault. «Je veux vous remercier de votre engagement pour le bien être des personnes âgées. Mme Grondin (Agnès Grondin, députée d’Argenteuil) me dit que vous défendez cette cause avec beaucoup de passion. Je suis convaincu que vos concitoyennes et concitoyens en sont très reconnaissants. (…) Le maintien à domicile est une partie essentielle de la solution », a écrit le premier ministre dans cette lettre.

Mme Delisle s’est réjouie de recevoir une réponse en lien avec ce dossier. L’initiative a été menée de manière entièrement autonome par la résidente de Lachute.

  «C’était en pleine pandémie et je voyais les gens mourir en CHSLD et je me disais qu’il fallait faire quelque chose. J’ai donc dit à mes amis d’inviter leurs connaissances pour faire une manifestation», a expliqué Mme Delisle.

Le résultat a été au-delà des attentes de l’organisatrice de la manifestation puisque plus de 85 personnes se sont présentées. Les personnes présentes étaient en majorité des ainés. Leurs demandes sont parvenues aux oreilles d’Agnès Grondin, députée d’Argenteuil. À cette occasion, Mme Delisle a demandé à la députée de s’engager à amener la question des services de maintien à domicile à Québec, ce que Mme Grondin a accepté.

Pour Mme Delisle, le maintien à domicile est crucial pour le bienêtre des personnes âgées. Elle maintient que les couts pour garder une personne en CHSLD sont maintes fois plus élevés que ce que coutent annuellement les services des infirmières et de l’équipement dans le maintien à domicile des personnes âgées. « En réalité on n’a pas besoin de beaux CHSLD avec des fontaines et de grandes installations. On n’a besoin que de soins et de contact humain», a expliqué Mme Delisle.

C’est dans cette mouvance que s’est inscrite l’annonce, le 16 novembre dernier, d’un financement de la part du gouvernement du Québec pour les services de maintien à domicile. L’annonce précisait qu’un montant récurrent de 100 millions s’ajouteront aux 280 millions déjà engagés. Mme Delisle a exprimé sa satisfaction devant ce nouveau développement, mais s’inquiète des préposés aux soins à domicile.

«Il faut que les préposés aient de bonnes conditions de travail et de bons patrons qui sont à leur écoute. Ça en fera des travailleurs heureux et quand on aime notre travail, on le fait bien», a remarqué Mme Delisle.

Le Comité Charlotte a été mis sur pied par le bureau de la députée d’Argenteuil. Ce dernier s’affaire actuellement à dresser un portrait détaillé de l’état des soins à domicile dans les différentes municipalités de la MRC.