le Mardi 17 mai 2022
le Mercredi 25 novembre 2020 20:54 Autres - Others

Baisse du nombre de cas actifs de COVID-19

  photo tirée d'une banque des images
photo tirée d'une banque des images
Le nombre de cas actifs de COVID-19 a baissé depuis la semaine passée dans les Laurentides. Par contre, le nombre de cas a légèrement augmenté à l’échelle provinciale.

La MRC d’Argenteuil a un cas actif de COVID-19 de moins que la semaine passée avec six cas. Il y a présentement cinq cas actifs à Brownsburg-Chatham, ainsi qu’un cas à Grenville.

On retrouve également une baisse du nombre des cas par rapport à la semaine passée au nord, dans la MRC Rivière-du-Nord. Cette MRC compte actuellement 65 cas, soit 42 cas de moins que le 19 novembre passé. À l’est, Mirabel a connu une baisse de 10 cas actifs depuis la semaine passée avec un total actuel de 38 cas.

Au sud, par contre, la MRC de Deux-Montagnes a répertorié une augmentation du nombre de cas actifs de COVID-19. Deux-Montagnes compte 52 cas actifs de COVID-19 en date du 23 novembre 2020. Il s’agit d’une augmentation de 22 cas depuis le 19 novembre 2020.

C’est le cas également pour la région voisine de l’Outaouais, qui a connu une augmentation de six cas depuis vendredi dernier. L’Outaouais compte actuellement 367 cas actifs de COVID-19. Dans la région de Prescott-Russell, une baisse de huit cas a été constatée depuis vendredi dernier.

Un seul établissement scolaire dans la MRC d’Argenteuil a répertorié des cas de COVID-19. Il s’agit du Centre d’éducation aux adultes CDC Lachute. Il y a eu une baisse substantielle du nombre total des cas actifs de COVID-19 dans la région des Laurentides. La région compte actuellement 383 cas de COVID-19, soit 182 cas de moins que la semaine passée.

À l’échelle provinciale, il y a 1164 cas actifs de COVID-19 en date du 22 novembre 2020. Ceci représente une baisse de 54 cas depuis la semaine passée. Il y a 634 personnes hospitalisées au Québec avec un diagnostic positif de COVID-19 en date du 22 novembre 2020, soit huit de moins qu’au 19 novembre. De ce nombre, 98 sont hospitalisées aux soins intensifs, soit cinq personnes de moins que la semaine passée.