le Jeudi 11 août 2022
le Lundi 16 novembre 2020 20:00 Autres - Others

La prudence est de mise sur les routes pendant les récoltes

Des initiatives de sécurité routière dans les exploitations agricoles ont été mises en place dans toute la région, notamment le programme pilote Attention à la boue dans le canton de Russell. — — photo fournie
Des initiatives de sécurité routière dans les exploitations agricoles ont été mises en place dans toute la région, notamment le programme pilote Attention à la boue dans le canton de Russell.
— photo fournie
Les agriculteurs et les automobilistes sont appelés à la prudence pendant la saison des récoltes.

Comme les véhicules agricoles circulent plus lentement et prennent plus de place, plusieurs régions de Prescott-Russell ont mis en place des initiatives et émis des rappels quant aux meilleures pratiques en matière de sécurité sur la route, tant pour les agriculteurs que pour les conducteurs. La Fédération de l’agriculture de l’Ontario (FAO) a demandé aux agriculteurs de mettre la priorité sur la sécurité sur les routes et de se méfier des conducteurs impatients qui pourraient tenter de les dépasser à des moments inattendus.

La FAO a demandé que les agriculteurs restent sur les portions pavées des routes, plutôt que sur les accotements. Les panneaux de signalisation pour les véhicules lents doivent être visibles sur tous les véhicules et machines lourdes circulant sur la route, tandis que les feux doivent être allumés 24 heures sur 24 pour assurer une bonne visibilité.

«Faire fonctionner votre équipement est une grande responsabilité qui ne doit pas être prise à la légère, a déclaré le directeur de la FAO, Réjean Pommainville, dans un communiqué. En tant que communauté qui se préoccupe du bienêtre de chacun, les agriculteurs doivent être proactifs en suivant strictement les règles de sécurité routière pour atteindre l’objectif de récolter et de s’assurer que chacun rentre chez lui en toute sécurité.»

M. Pommainville a déclaré que les agriculteurs qui utilisent des machines lourdes sur les routes devraient tenir compte du manque d’exposition de nombreux automobilistes aux opérations agricoles. «Statistiquement, la personne moyenne n’a pas été exposée aux opérations agricoles depuis des générations, a-t-il fait valoir. Par conséquent, les automobilistes n’ont pas toujours les connaissances ou la conscience d’interagir en toute sécurité lorsqu’ils partagent la route avec des machines agricoles lourdes et volumineuses.»

Les automobilistes doivent eux aussi faire preuve de compréhension et de prudence pendant la saison des récoltes. Dans une déclaration, le Canton de Champlain a demandé aux conducteurs de laisser suffisamment d’espace pour que les véhicules agricoles puissent reculer ou rentrer dans les champs, dépasser avec prudence et faire attention aux feux clignotants et aux clignotants.

«Soyez patients, peut-on lire dans le communiqué. Rappelez-vous que la plupart des agriculteurs ne sont sur les routes que pendant une courte période, soit entre les champs ou les fermes. Ne tenez pas pour acquis que l’agriculteur peut vous voir. Même si le véhicule agricole est équipé de rétroviseurs ou d’autres dispositifs de sécurité, votre véhicule est beaucoup plus petit que les machines agricoles et vous n’êtes peut-être pas visible pour le conducteur des machines agricoles.»

Des débris, y compris de la boue et d’autres obstacles, peuvent joncher les routes pendant la saison des récoltes. La FAO a lancé cette année, conjointement avec le Canton de Russell, le programme pilote Attention à la boue. En vertu de ce projet, deux panneaux d’avertissement sont placés au début et à la fin d’un champ afin d’indiquer que des agriculteurs y travaillent avec de la machinerie lourde et que de la boue peut se retrouver sur le chemin. Les automobilistes sont alors invités à la prudence.

La FAO a déclaré que le projet avait été mis en place après un accident survenu dans le canton l’année dernière. « Une jeune femme a eu un accident de voiture dans lequel la boue sur la route a pu être un facteur contributif », a déclaré la fédération. (…) Il est toujours de la responsabilité de l’agriculteur de nettoyer la route conformément au règlement de la municipalité.»