le Mercredi 17 août 2022
le Mercredi 4 novembre 2020 18:39 Autres - Others

Une ancienne Lachutoise lance son premier recueil de poésie

L’auteure Michèle Bourgon vient de publier un recueil de poésie à Lachute. — Photo fournie
L’auteure Michèle Bourgon vient de publier un recueil de poésie à Lachute.
Photo fournie
Feux de langue est un recueil empreint de passion et de couleur, écrit par Michèle Bourgon. La poétesse vient de publier ce livre à l’intention de tous et plus particulièrement des jeunes générations.

L’amour de la langue française et de sa province est ce qui a mu Michèle Bourgon à écrire son tout dernier livre, un recueil de poésie. L’auteure est une ancienne Lachutoise qui y a vécu une bonne partie de sa vie. Elle a notamment enseigné la littérature française au CÉGEP de Saint-Jérôme. Il s’agit de son quatrième livre publié, mais de son premier ouvrage de poésie.

Étant toute petite, Michèle se rappelle déjà avoir été happée par la passion pour l’écriture. «J’ai toujours aimé écrire. Je me rappelle que j’ai beaucoup écrit, dès que j’en ai été capable. J’ai même gagné des prix de littérature pour mes textes à l’école primaire», se souvient Mme Bourgon. L’auteure a fait sa plume en tant que nouvelliste, puis comme écrivaine dans différents médiums, dont quelques résidences d’écriture en France.

De ces résidences, on retient celle en Bourgogne et en Camargue qui a produit son récit doté d’un angle humoristique Y’a pas de souci! : les aventures d’une écrivaine en France, publié en 2014 aux Éditions du Vermillon. L’expérience a été reprise lors d’une autre résidence d’auteure en Normandie, suivie d’une cavale en Champagne et en Alsace. Les multiples péripéties ainsi que le choc culturel l’ont alors inspirée à écrire Y’a toujours pas de souci en 2019.

Feux de langue est un cri de cœur portant un besoin de dire ainsi qu’une certaine colère et récrimination. Il célèbre par le fait même le Québec et la langue française en rappelant certains personnages historiques. Elle y exprime en même temps une certaine espérance pour le futur et ses générations.

Photo fournie

Selon l’écrivaine, la lecture d’un livre de poésie est un peu plus exigeant de la part de la personne qui le lit. « Feux de langue requiert un certain décodage de la part du lecteur. Il contient certaines allusions culturelles, des néologismes et plusieurs symboles », explique l’auteure. C’est dans cet exercice de décodage et de compréhension que les amateurs de poésie vont trouver tout l’intérêt de ce type de lecture.

Ce recueil contient une expression de passion pour la beauté du Français ainsi que pour l’histoire. Mme Bourgon tente de répondre à la question pourquoi dans ses strophes. Elle le fait à travers des chapitres intitulés Feux, Grande ode aux grands ou encore, Racines.

Lancer un livre en plein temps de pandémie est un défi. La semaine passée, en France, plusieurs ont manifesté pour que les librairies soient considérées comme un service essentiel, Lachute n’a pas de librairie en date du jour.

Le public peut se procurer le recueil de poésie de Michèle Bourgon est au restaurant Eatalya, au 324 Bethany, à Lachute.