le Jeudi 26 mai 2022
le Jeudi 29 octobre 2020 18:40 Autres - Others

Plus de 4,2 millions de dollars pour les municipalités

Agnès Grondin, députée de la circonscription d’Argenteuil. — photo Patrick Hacikyan
Agnès Grondin, députée de la circonscription d’Argenteuil.
photo Patrick Hacikyan
Les 17 municipalités de la circonscription d’Argenteuil recevront une aide conjointe fédérale-provinciale. Le montant vise à contrer les pertes de revenus et dépenses accrues encourues par les villes suite à la pandémie.

C’est une aide financière de près de 4,3 millions de dollars qui a été accordée aux municipalités de la circonscription. Les gouvernements fédéraux et provinciaux ont procédé à parts égales dans ce financement. La nécessité de modifier la disposition de certains bâtiments et de mettre en application différents protocoles sanitaires ont augmenté les dépenses des municipalités. Le déroulement des conseils municipaux et d’élections ont également causé des frais supplémentaires.

Du côté des revenus, les villes ont connu une baisse de demandes de permis et de revenus d’évènements ou de locations. Du côté des infractions de stationnement et des autres amendes, les revenus ont également été très maigres cette année. Les taxes de droits de mutation (communément appelée taxe de bienvenue) ont connu une importante baisse aussi, mais risquent de remonter avec le boum immobilier que connait le secteur depuis cet été.

«Les municipalités d’Argenteuil jouent un rôle stratégique auprès de leur communauté depuis le début de la pandémie, a déclaré Agnès Grondin, députée provinciale d’Argenteuil . Au cours des derniers mois, elles ont mis les bouchées doubles pour s’adapter à cette nouvelle réalité et offrir des services de premières lignes à leurs citoyens. Cette aide financière leur permettra de poursuivre en ce sens.»

Cette aide s’inscrit dans une mouvance qui vise à compenser toute perte de revenus et augmentations des dépenses que les villes ont pu connaitre depuis l’avènement de la COVID-19. Elle permettra donc aux mairies dans la mesure du possible de ne pas augmenter le fardeau fiscal des citoyens tout en maintenant à niveau les services et infrastructures municipaux.