le Mardi 24 mai 2022
le Lundi 19 octobre 2020 21:02 Autres - Others

Le patrimoine historique à l’honneur

 Un des lieux d'intérêt de L’Orignal désormais commémorés au moyen de panneau historique — Photo fournie
 Un des lieux d'intérêt de L’Orignal désormais commémorés au moyen de panneau historique
Photo fournie
La première phase de plaques historiques mettant en valeur le patrimoine bâti de L’Orignal, est complétée.

     Non moins de 17 plaques commémoratives ont été installées sur les rues King, Wharf, Court, Queen et John, au centre de cette petite ville. Cette action a été faite par Patrimoine L’Orignal-Longueuil Heritage en collaboration avec le Canton de Champlain. Les plaques soulignent l’existence dans ce village, de plusieurs maisons et autres édifices centenaires, contrastant parfois avec les environs. Il s’agit d’une activité possible tout en maintenant les mesures sanitaires en vigueur, donc possible de mettre à l’agenda.

     L’histoire de L’Orignal remonte à 1674, lorsque le roi de France concéda à François Prévost la Seigneurie de l’Orignal. Le territoire en question passera à travers différentes mains, dont celles du loyaliste Nathan Treadwell, de Plattsburg, aux États-Unis, avant d’être enfin constitué comme village de district en 1816. Aujourd’hui, le village de L’Orignal porte toujours le bagage hérité de ses générations passées.

    Patrimoine L’Orignal-Longueuil Heritage a décidé d’installer, dans une première phase, des plaques permettant de raconter l’histoire du village à travers ces témoins du monde bâti présents sur son territoire. Ce faisant, l’organisme a donc rendu possible une activité éducative à laquelle il sera possible de participer, même en temps de pandémie, tant et aussi longtemps que les contraintes sanitaires sont respectées, ce qu’il est très facile de faire dans ce contexte.

photo fournie

     La deuxième phase du projet prévoit l’installation d’une vingtaine d’autres plaques commémoratives. Cette fois, elles seront disposées auprès de lieux d’intérêt sur les rue King et Longueuil. Une autre plaque sera mise au lieu où se trouvait autrefois la gare de l’Orignal, près du chemin de fer. D’autres plaques seront installées un peu plus loin sur le chemin de la Baie. Ce secteur longe la rivière et comprend plusieurs maisons datant des années 1850. Une propriété digne de mention qui sera couronnée d’une plaque lors de la deuxième phase est sans doute le manoir de style écossais Duldraeggan, sur le chemin Front.

   Ce projet piloté par Patrimoine L’Orignal-Longueuil Heritage soulignera entre-autres la présence de plusieurs maisons de style Régence et de style Victorien sur le territoire de l’ancienne seigneurerie. Louise Bédard, présidente de la fondation est très enthousiaste par rapport à la réalisation de ce projet. « La communauté aime beaucoup cette initiative » raconte Mme Bédard. « Les gens s’arrêtent pour lire les plaques et prendre des photos, que ce soit des résidents ou des visiteurs. J’ai vu une mère récemment expliquer à son enfant le contenu d’un panneau historique ».

   Certaines plaques devront être retirées l’hiver pour permettre à la déneigeuse de passer, mais la majorité resteront, et sont faites pour résister aux intempéries. Les plaques enlevées seront réinstallées au printemps, en même temps qu’à l’installation de la deuxième phase du projet, selon la présidente de la fondation Patrimoine L’Orignal-Longueuil Heritage. « C’est un projet qui me tient à cœur et c’est une immense fierté de mettre enfin le patrimoine de L’Orignal en valeur. C’est un des plus anciens villages de la région » a conclu Mme Bédard.