le Jeudi 26 mai 2022
le Mercredi 14 octobre 2020 20:59 Autres - Others

Le Club Lions propose un nouveau projet au bord de rivière

La démolition de l’ancienne École élémentaire catholique Saint-Joseph sera la première grande étape d'un projet à long terme du  Club Lions de Lefaivre visant à créer un parc communautaire riverain de grande envergure dans le village de Lefaivre, qui comprendrait la marina locale et le parc de quartier et centre communautaire du village existants. Le conseil du canton d'Alfred-Plantagenet a indiqué que la municipalité serait intéressée par un éventuel partenariat sur le projet. — photo Gregg Chamberlain
La démolition de l’ancienne École élémentaire catholique Saint-Joseph sera la première grande étape d'un projet à long terme du  Club Lions de Lefaivre visant à créer un parc communautaire riverain de grande envergure dans le village de Lefaivre, qui comprendrait la marina locale et le parc de quartier et centre communautaire du village existants. Le conseil du canton d'Alfred-Plantagenet a indiqué que la municipalité serait intéressée par un éventuel partenariat sur le projet.
photo Gregg Chamberlain
Le Club Lions de Lefaivre souhaite que le canton d'Alfred-Plantagenet devienne son partenaire dans le cadre d'un projet de parc riverain pour le village de Lefaivre.

«En ce moment, cela ouvre la discussion pour un partenariat, a déclaré le maire Stéphane Sarrazin, à la suite d’une présentation du club lors de la réunion du conseil municipal du 6 octobre. Ils nous ont demandé si nous serions intéressés.»

Le maire Sarrazin a confirmé que la proposition du club sera incluse dans le processus de discussion et de révision du budget municipal 2021. Le conseil demandera également à ses comités consultatifs des marinas et des loisirs de lui fournir des rapports sur les besoins et les dépenses potentiels liés à la proposition du Club Lions.

Le maire a également confirmé que la municipalité s’occupera d’un point nécessaire pour que le club puisse poursuivre son projet. L’ancien École élémentaire catholique Saint-Joseph sera détruite, soit d’ici la fin de l’année, soit en 2021, lorsque les conditions météorologiques de l’hiver ou du printemps le permettront.

La municipalité a acquis l’ancien bâtiment et le terrain de l’école auprès du Conseil scolaire catholique de l’Est ontarien il y a plusieurs années. Les bâtiments sont restés vacants pendant que le personnel de la municipalité déterminait les utilisations potentielles du site.

Les bâtiments eux-mêmes ne sont pas en état d’être rénovés et peuvent également contenir de l’amiante pour l’isolation des tuyaux. Lorsque la municipalité lancera un appel d’offres pour la démolition des bâtiments, elle exigera que toutes les précautions soient prises pour enlever et éliminer en toute sécurité les matériaux contenant de l’amiante.

Entretemps, le Club Lions de Lefaivre poursuit ses travaux de conception et de planification de sa proposition de projet de parc riverain à grande échelle pour le village. L’idée est née d’une étude de faisabilité réalisée pour les Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR) sur le potentiel d’un corridor régional de destination touristique riveraine, s’étendant de Rockland en aval jusqu’à Chute-à-Blondeau, qui mettrait en valeur les attractions récréatives, écologiques, culturelles et historiques de la région dans le cadre de la région de la rivière des Outaouais.

Les CUPR ont décidé de ne pas donner suite à l’étude de faisabilité, mais le canton d’Alfred-Plantagenet a utilisé certaines des informations de l’étude pour élaborer son propre plan directeur touchant la culture et les loisirs. La proposition de partenariat du Club Lions au canton impliquerait l’intégration de la marina municipale existante à Lefaivre, ainsi que le parc de quartier et le centre communautaire du village, et la propriété de l’ancien site de l’école.

«Le canton se distingue déjà par son patrimoine historique, sa culture francophone, son développement agricole et une histoire liée à la navigation sur la rivière des Outaouais, a déclaré le club dans son mémoire au conseil, ainsi que par un avantage naturel au bord de l’eau avec l’emplacement de la marina, qui est déjà une attraction pour les plaisanciers.»

La proposition du Club Lions de créer un parc communautaire de grande envergure au bord de la rivière comprend l’utilisation de l’ancienne cour d’école comme site d’une scène extérieure pour des concerts et des spectacles de théâtre, une aire de piquenique abritée des intempéries, ainsi qu’un belvédère placé de manière à offrir la vue la plus attrayante sur la rivière pour les touristes.

Le plan général du projet prévoit également un sentier de randonnée à thème écologique qui longe la rivière et qui remonte en boucle à travers le parc ouvert, contourne le centre communautaire et redescend jusqu’à la rivière. La zone élargie du parc pourrait également servir de site pour les évènements des festivals communautaires.