le Jeudi 19 mai 2022
le Jeudi 1 octobre 2020 13:24 Autres - Others

Une vodka distillée en Écosse par une femme originaire de la région

  photo fournie
photo fournie
Le produit phare d’une distillerie écossaise vient d’être mis en vente à la SAQ. Il s’agit d’une vodka biologique distillée par une femme originaire de Lachute.

La distillerie Glenrinnes a lancé sa
vodka à la conquête du monde. L’entreprise familiale productrice d’eau-de-vie a
été construite en 2018 par Alasdair Locke et Alex Christou. Lorsque cette
dernière a visé la production d’une vodka d’une qualité hors pair capable de
séduire, c’est Meeghan Murdoch qui a été recrutée comme distillatrice.

Meeghan Murdoch est une femme ayant accumulé plus de 25 ans d’expérience dans le brassage de bière, la vinification et la distillation. Mme Murdoch est originaire de Lachute et y a grandi pendant une bonne partie de sa jeunesse. Son père, James Archibald, était un Écossais fier de ses origines. Il a transmis à sa fille un amour de son pays et de la dégustation de ses whiskys. C’est donc tout naturel pour Mme Murdoch de se retrouver dans ce lieu pour pratiquer l’art de la distillation.

Les fondateurs de la distillerie Glenrinnes ont opté pour une production biologique dès le départ de la conception du  projet. On ne voulait pas faire ici une microdistillerie, mais bien une production en bonne et due forme de spiritueux certifiés biologiques et de haute qualité. Ainsi, on a produit le Organic Speyside Vodka, produit conçu pour plaire à un large public.

Glenrinnes est situé dans le Speyside. C’est une région écossaise connue pour ses grands producteurs de single malt. D’y produire une vodka est inhabituel. La distillerie a été construite au pied du mont Ben Rinnes et c’est là que se trouve la source d’eau naturelle Clashmarloch, utilisée pour la Organic Speyside vodka. Il s’agit là d’une des caractéristiques qui fait que ce produit se démarque.

La vodka de Mme Murdoch provient d’ingrédients 100% biologiques. Une partie du blé et de l’orge utilisée provient des terres de l’établissement. Ceux-ci sont choisis pour conférer à l’alcool une texture veloutée et des notes de pâte d’amande et de vanille avec une bonne longueur en bouche.

«En tant que Canadienne qui maintenant habite et travaille dans l’industrie des spiritueux en Écosse, j’ai de grandes ambitions pour la marque au Canada», a expliqué la distillatrice.

Celle-ci n’a pas oublié son enfance passée dans Argenteuil. « Je me souviens encore de mes cousins Lisa et Andrea. Nous passions nos étés à nager dans la petite rivière à Lakefield, dans la Municipalité de Gore. Je me souviens aussi des grandes bordées de neige qu’il y avait souvent à Lachute», a partagé Mme Murdoch.

Pour la distillatrice, c’est la destinée qui l’a amenée à venir distiller un alcool dans le pays de son père et de ses ancêtres. «Mon attachement à l’Écosse et à mon père m’ont amené à travailler ici, a expliqué Mme Murdoch. Récemment j’ai appris que j’ai des ancêtres à moi qui sont enterrés à Forres, à 40 minutes d’ici.»

La Organic Speyside vodka est maintenant disponible à la SAQ.