le Jeudi 19 mai 2022
le Jeudi 17 septembre 2020 11:28 Autres - Others

Observez les abeilles au travail à la Maison Tucker

  photo GRegg Chamberlain
photo GRegg Chamberlain
Par un beau samedi après-midi tranquille et ensoleillé, il est facile d'entendre le doux bourdonnement des abeilles à la Maison Tucker.

Le Jardin Pollinateur est le tout dernier projet de la Maison Tucker. «Le but est simplement d’attirer les pollinisateurs comme les abeilles, les papillons, les colibris et autres, a expliqué Marie Veilleux, directrice générale du centre d’éducation écologique de la Maison Tucker, au sujet de cette nouveauté.

Le projet a été mis sur pied grâce à une subvention de 10 000 dollars du Fonds TD des amis de l’environnement. Mme Veilleux a fait remarquer que le jardin est conçu pour être convivial pour les visiteurs, avec des allées en brique qui serpentent dans et autour du site. Mais la principale fonction de ce jardin de 600 pieds carrés est d’ordre pratique.

photo Gregg Chamberlain

«C’est un jardin de travail», a-t-elle fait valoir, ajoutant que l’objectif est d’attirer les insectes, les oiseaux et d’autres créatures qui aident à la pollinisation des plantes.

Le site du jardin était auparavant un champ ouvert de fleurs sauvages, de mauvaises herbes et d’herbes sauvages. Eliane Lachance, une graphiste professionnelle passionnée par le jardinage, a élaboré le plan d’aménagement du jardin, en réservant des zones spécifiques qui représentent différents types de conditions pour les plantes à fleurs, de la prairie ouverte au marais.

Elle s’est également fait un devoir de transférer certains des arbres et plantes à fleurs locaux des alentours de la propriété de la maison Tucker vers le site du jardin de pollinisation, et de faire venir d’autres espèces de plantes à fleurs indigènes, sauvages et semi-domestiques, ainsi que des arbres à fleurs comme le pommier et le prunier pour assurer la variété pour les pollinisateurs.

«Nous avons une grande variété de plantes dans un petit espace, a déclaré Mme Lachance, avec un sourire. Le plus grand défi était de ne pas trop s’emporter.»

Le recyclage pratique a également joué un rôle dans la conception du jardin. Une grande partie des rondins éparpillés dans le jardin pour servir de sièges de repos provenaient d’arbres morts sur le terrain de la Maison Tucker. Un habitant du coin, qui faisait du défrichement, a également livré les pierres qu’il avait ramassées sur sa propriété pour la création d’un jardin de rocaille destiné aux plantes utilisées dans une zone de culture plus sèche et plus escarpée.

«L’une des plus belles choses dans tout cela a été la participation de la communauté, a déclaré M. Lachance. Il a pris une vie propre et est devenu un beau projet communautaire.»

La grande variété de plantes à fleurs, qui fleurissent toutes à des moments différents de l’année, signifie que le jardin de pollinisation aura des fleurs en fleurs d’avril à début octobre, selon les conditions météorologiques. Cela signifie que les visiteurs pourront prendre plaisir à observer les abeilles et autres créatures à l’œuvre à la Maison Tucker du printemps à l’automne.