le Dimanche 4 Décembre 2022
le Mercredi 2 septembre 2020 17:57 Autres - Others

La Ville de Lachute sous un nouvel éclairage

La Ville de Lachute va remplacer plus de 1000 luminaires de type Cobra sur l’ensemble de son territoire par des éclairages aux DEL (diodes électroluminescentes). La Ville espère économiser environ 79 000 $ par année en entretien et énergie. — photo tirée d’une banque d’images
La Ville de Lachute va remplacer plus de 1000 luminaires de type Cobra sur l’ensemble de son territoire par des éclairages aux DEL (diodes électroluminescentes). La Ville espère économiser environ 79 000 $ par année en entretien et énergie.
photo tirée d’une banque d’images
Dans le cadre de ses orientations environnementales, l’administration Péloquin a décidé de modifier une partie de l’éclairage extérieur de la municipalité. Elle prévoit ainsi faire d’importantes économies tout en agissant de façon écoresponsable.

Le 3 aout dernier, le conseil municipal de la Ville de Lachute a approuvé le remplacement de 1081 luminaires dispersés sur son territoire, soit environ 65% de l’ensemble de ses dispositifs d’éclairage extérieur. Les luminaires visés sont ceux de type Cobra, omniprésents dans le paysage routier du Québec. Leurs têtes ayant des ampoules au sodium seront remplacées par d’autres qui logent des diodes électroluminescentes, ou tout simplement DEL.

Cette opération, qui devrait s’échelonner sur trois à quatre mois, touche tous les secteurs de la ville, à l’exception des lieux éclairés par des luminaires décoratifs existants, des chemins privés, de certains endroits aux limites de la municipalité et des accès à l’autoroute et autres routes sous la gouverne du ministère des Transports du Québec. Bien évidemment, les ampoules aux DEL existantes ne seront pas remplacées.

L’ensemble de la conversion coutera 419 111$, en plus des taxes. Le maire Carl Péloquin estime qu’il s’agit d’une décision raisonnée d’un point de vue économique. «La Ville prévoit un retour sur investissement d’environ cinq ans pour ce projet représentant 27 025$ en économie d’entretien et 51 902$ en économie d’énergie, pour un total d’environ 79 000$ par année», a-t-il affirmé.

Cet investissement fait partie d’un programme d’achat regroupé que la Fédération québécoise des municipalités (FQM) a conclu avec Energère, une entreprise de services écoénergétiques québécoise, dans le cadre du programme Lumière sur les municipalités.

Cette conversion s’inscrit logiquement dans les objectifs de développement durable de la Ville, définis dans son Plan stratégique. «L’une des priorités du Conseil municipal est d’offrir un milieu de vie agréable et sécuritaire pour notre population, a affirmé le maire de Lachute. Cela passe définitivement par le souci constant de protéger notre environnement.»

Brownsburg-Chatham visionnaire

Lachute suit-elle l’exemple de Brownsburg-Chatham? En 2016, l’administration de la mairesse Catherine Trickey avait approuvé une pareille initiative, pilotée par l’ancien directeur général, René Tousignant. Ainsi, la Ville a mené des études préliminaires visant à déterminer le potentiel de retour sur capital investi du projet, qui s’est établi à 8,6 ans.

À ce jour, selon Sonja Lauzon, directrice des travaux publics, loisirs et culture de Brownsburg-Chatham, la Ville a réalisé 100% de la modernisation de l’éclairage routier. «La première année en a été une d’adaptation, explique-t-elle, et depuis, ça va plutôt bien.»

Mme Lauzon explique que l’ajustement de l’éclairage dans les trois périmètres urbains de la ville fusionnée – soit Brownsburg-village, Saint-Philippe et Saint-Philippe Est – a été plus simple à coordonner que dans les routes rurales, et que la technologie aide les Services publics à réagir rapidement. «On a une interface Web qui nous indique ce qui est éteint ou allumé en temps réel.»

Mme Lauzon ajoute que la conversion aux DEL des bâtiments publics a été amorcée, à commencer par les Ateliers municipaux. «Les DEL fournissent un éclairage clair, avec une dégradation plus lente.»

Le site Web de Lumière sur le Québec est doté d’une carte interactive où il est possible de voir non seulement l’évolution des projets comme celui de Lachute, mais aussi – et c’est ce qui est le plus impressionnant – de voir les économies d’énergie et d’entretien, ainsi que la réduction des gaz à effet de serre pour ce territoire précis.