le Jeudi 26 mai 2022
le Jeudi 13 août 2020 16:18 Autres - Others

Des fenêtres pour l’église Saint-Philippe

  photo André Farhat
photo André Farhat
L’église Saint-Philippe, à Brownsburg-Chatham, recevra des soins bienvenus, sous la forme d’une aide financière qui servira entre autres à rafraichir une bonne partie de ses fenêtres.

L’église Saint-Philippe, située sur la route 148, à la hauteur du rang La Branche, profitera d’une injection de mortier et d’argent, aux fins de restauration et de mise à niveau sécuritaire.

Les travaux, estimés à environ 97.000$, visent essentiellement la restauration et le remplacement de «huit unités vitrées» du côté est de l’église, ainsi que le ragréage des fenêtres. Dans le jargon du bâtiment, le ragréage peut se résumer à l’application d’enduits de finition sur des ouvrages de maçonnerie, qu’ils soient bruts, neufs ou restaurés. En gros, il s’agit de masquer les imperfections des surfaces, souvent après avoir placé des châssis.

La somme inclut aussi l’installation d’un système de détection d’incendie. L’aide gouvernementale s’élève, elle, à quelque 68.000$, soit 70% des couts. Les travaux couteront donc, en principe, environ 29.000$ à la municipalité.
Cette contribution vient du ministère de la Culture et des Communications, par l’entremise du Programme visant la protection, la transmission et la mise en valeur du patrimoine culturel à caractère religieux.

 «La préservation et la restauration de l’église Saint-Philippe revêt une importance particulière pour les citoyens qui ont à cœur de la maintenir vivante, de se l’approprier, d’y accueillir des projets rassembleurs et d’y assurer la transmission d’une partie importante de notre histoire commune», a déclaré Agnès Grondin, députée provinciale d’Argenteuil.

Pour Georges Dinel, président et fondateur du Fonds Héritage Saint-Philippe-d’Argenteuil, cette nouvelle tombe à pic. «Ça fait trois ans qu’on travaille là-dessus», affirme-t-il. M. Dinel précise que le Fonds Héritage, créé lors du 100e anniversaire de l’église en 1988, paie le reste de la facture, soit 30%, grâce aux dons qu’il reçoit. Il explique toutefois que les dons comme tels ne sont pas dépensés. Ces fonds sont placés en institution financière, et ce sont les intérêts sur ce capital qui sont utilisés.

L’église de Saint-Philippe, qui fait partie de la paroisse catholique Sainte-Trinité, est adjacente à l’école Saint-Philippe. Cet édifice religieux patrimonial a été construit entre 1888 et 1889. L’église a donc fêté ses 131 ans l’an dernier.

photo André Farhat