le Lundi 23 mai 2022
le Jeudi 13 août 2020 15:43 Autres - Others

Brownsburg-Chatham nie avoir voulu acheter un terrain pour 1 $

  image fournie
image fournie
Un récent article de L’Argenteuil concernant le récit d’une citoyenne de Brownsburg-Chatham a fait réagir l’administration Trickey, qui a souhaité démentir certains faits allégués.

Dans notre numéro du 31 juillet dernier, nous avons publié un article intitulé Brownsburg-Chatham : La mairie lui offre 1$ pour son terrain. Nous y rapportions le récit de Susie Léger, une femme d’affaires de la municipalité, qui affirmait que la Ville de Brownsburg-Chatham avait offert d’acheter le terrain adjacent à sa propriété pour la somme de 1$. Ce terrain se situe sur l’emplacement prévu du stationnement de la Place du citoyen.

Dans un communiqué qu’elle nous a fait parvenir, la Ville nie vouloir acquérir ou exproprier l’immeuble situé au 207, rue Principale. Par contre, la notion d’acquisition ou d’expropriation de l’immeuble n’a pas été abordée dans l’article. Mme Léger a plutôt soulevé plusieurs conversations dans lesquelles la Ville aurait voulu obtenir le terrain à l’arrière dudit immeuble.

La Ville nie également avoir offert d’acheter le terrain en question pour la somme de 1$, ce qu’avançait Mme Léger. La Ville a aussi tenu à préciser que «le projet de Place du citoyen peut être réalisé dans sa forme actuelle, sans l’acquisition de terrains qui ne lui appartiennent pas déjà.»

Dans le communiqué qu’elle nous a fait parvenir, la Ville a de plus tenu à ajouter qu’au cours des trois dernières années, aucune demande n’a été déposée à la Ville au sujet d’un projet privé dans le but d’ériger ou de construire une salle communautaire ou de spectacle sur la rue Principale. Elle précise qu’aucun dossier n’a d’ailleurs été trouvé à ce sujet.

La Place du citoyen est un centre multifonctionnel qui comprendra une bibliothèque moderne, un gymnase, une salle multifonctionnelle. Selon la municipalité, la réalisation du projet coutera 5,8 millions de dollars, dont les deux tiers viendraient des gouvernements fédéral et provincial. Les coûts nets d’exploitation sont chiffrés par la Ville à 83 775$.