le Jeudi 11 août 2022
le Lundi 13 juillet 2020 18:24 Autres - Others

Un professeur originaire de Hawkesbury publie un ouvrage scientifique

Christian Lacroix, professeur à l’université de l’Île-du-Prince-Édouard (UPEI), a publié ce printemps un livre qui porte sur la phyllotaxie.

«La phyllotaxie est la science qui étudie la disposition des feuilles sur les tiges et des organes floraux sur les fleurs, explique M. Lacroix. Il existe plusieurs arrangements des feuilles sur une tige, mais la disposition des feuilles suit des règles spécifiques qui sont basées sur des principes de mathématique et de physiologie végétale. Notre livre fait le point sur les modèles récents qui tentent d’expliquer les mécanismes par lesquels ces patrons sont formés.»

Le livre multidisciplinaire, qui inclut des approches mathématiques, physiologiques et génétiques, est disponible en anglais depuis avril dernier. Il s’adresse principalement à des étudiants universitaires, mais pourrait également intéresser des lecteurs qui s’intéressent au champ des mathématiques ou à l’histoire de la discipline de la phyllotaxie.

Celui qui est le fils de Raymond et feue Marie-Thérèse Lacroix de Hawkesbury a travaillé pendant cinq ans sur le livre tout en occupant ses fonctions de professeur. Il a ainsi consacré un peu moins de la moitié de son temps à la recherche, comme il le fait habituellement, mais cette fois en utilisant son travail de recherche pour générer du contenu pour son livre.

De plus, afin de s’assurer que le projet progresse, M. Lacroix avait prévu des périodes de temps fixes à allouer à celui-ci. «À tous les deux mois, j’ai rencontré mon collègue Denis Barabé pour une semaine complète, soit chez nous à Charlottetown, soit à Montréal. Ça nous permettait de rassembler nos idées, nos textes, de réviser nos informations et de travailler le projet sans interruption.»

Néanmoins, une bonne partie du travail de rédaction s’effectuait entre sa préparation de cours, son enseignement et ses réunions. Le secret pour faire avancer le projet malgré ses autres responsabilités, c’était selon lui de cibler une petite section à la fois afin de rédiger tout de même de courts passages pendant les périodes chargées.

Un grand intérêt pour la diversité des patrons de croissance des plantes est ce qui a motivé le professeur à se lancer dans ce projet. «Et malgré cette diversité, il y a des contraintes communes qui s’appliquent». Ces contraintes, et beaucoup d’autres phénomènes, sont à découvrir dans son livre Phyllotactic Patterns, a multidisciplinary approach, vendu partout au monde par la maison d’édition World Scientific Publishing.