le Jeudi 11 août 2022
le Jeudi 9 juillet 2020 16:37 Autres - Others

Une citoyenne de Casselman reçoit le prix d’excellence Earl Eaton

Danielle Dorschner, de Casselman, et Carleen Hickey, de Cornwall, lors de la remise de leur prix. — Photo fournie par Daniel Gauthier
Danielle Dorschner, de Casselman, et Carleen Hickey, de Cornwall, lors de la remise de leur prix.
Photo fournie par Daniel Gauthier
L’Association canadienne pour la santé mentale (ACSM) Champlain Est a décerné le Prix d’excellence Earl Eaton à Danielle Dorschner de Casselman lors d’une cérémonie le 3 juillet dernier.

«Danielle amène des compétences et de l’expérience qui se sont avérées très importantes pour notre organisation, mentionnait Mally McGregor, présidente du conseil d’administration de l’ACSM Champlain-Est. Elle a assisté à plusieurs conférences provinciales et nationales de l’association et a rapporté à l’organisation ce qu’elle a appris de ces évènements, en plus de ses connaissances du système de santé.»

Le prix Earl Eaton est remis chaque année depuis 1985 à un individu du secteur desservi par l’ACSM Champlain Est, qui couvre Prescott-Russell, Cornwall, ainsi que Stormont, Dundas et Glengarry, pour son dévouement exceptionnel dans le secteur de la santé mentale. Gestionnaire et infirmière de formation, Mme Dorschner s’est impliquée bénévolement au sein de l’organisation en œuvrant sur le conseil pendant huit ans, en plus d’avoir occupé pendant plus de deux ans le poste de présidente.

Selon la présidente actuelle de l’association, Mme Dorschner a pris en charge le rôle de présidente de façon professionnelle et avec grâce, et ce, au cours d’une période de changements significatifs pour l’organisation. Celle qui est décrite au sein de l’organisation comme d’une personne intelligente, calme, attentionnée, toujours bien préparée et qui amène de bonnes idées se démarque notamment par son engagement, d’où sa sélection pour ce prix.

«Nous ne pouvions pas comptabiliser le nombre d’heures qu’elle a consacré à l’organisation, mais nous savons très bien que c’est un nombre très élevé, a précisé la présidente du conseil d’administration. Elle est tellement dévouée au domaine de la santé mentale! L’association canadienne pour la santé mentale de Champlain Est ne serait pas ce qu’elle est aujourd’hui sans Danielle Dorschner.»

Pandémie oblige, le prix a été remis officiellement lors d’une cérémonie au sein d’un groupe restreint, soit en présence de la présidente, Mme McGregor, de la directrice générale de l’association, Johanne Ledoux-Moshonas et de Carleen Hickey de Cornwall qui a reçu le prix annuel de la santé mentale.

Pour Mme Dorschner, recevoir ce prix représentait un bel honneur. «Depuis huit ans, je voyais ceux qui remportaient ce prix, et il s’agissait toujours de personnes pour lesquelles j’avais beaucoup de respect, a expliqué la récipiendaire du Earl Eaton. C’est spécial et une belle surprise pour moi de recevoir le même prix qu’eux.»