le Jeudi 18 août 2022
le Jeudi 2 juillet 2020 12:44 Autres - Others

Les écoles secondaires félicitent leurs finissants

Malgré les mesures de distanciation sociale à appliquer, l’École secondaire catholique de Hawkesbury et l’École secondaire publique Le Sommet ont pu dire au revoir à leurs finissants en bonne et due forme au cours des dernières semaines.

. «Il semblerait que la pandémie vienne arracher un rite de passage, mais vos efforts sont tout de même récompensés», a déclaré Marie-Eve Comtois, enseignante à l’École secondaire publique Le Sommet, en s’adressant aux finissants au cours de la remise des diplômes virtuelle. S’en est suivi un enchainement de discours, y compris celui de la mairesse de Hawkesbury, Paula Assaly.

Tous les élèves finissants ont également été présentés à l’écran, puis la présentation des honneurs et des bourses a suivi. Le phénomène de distanciation inhabituel dans lequel s’est terminé le parcours au secondaire des finissants 2020 occupait d’ailleurs une place importante dans le discours des élèves invités à parler lors de la cérémonie.

«Le 13 mars 2020, nous avons marché dans ces corridors pour la dernière fois sans même le savoir, s’est exclamé Maxim Sauvé-Rozon. C’est triste de penser que c’était peut-être la dernière fois qu’on voyait le visage de certains de nos collègues et des membres du personnel.»

Quant à elle, Zoé Villeneuve, une autre étudiante qui y est allée d’un discours, elle a rappelé que les moments actuels ne représentent qu’une infime partie du parcours vécu au secondaire. «Nous comprenons que ça peut être difficile, mais gardez à l’esprit chers gradués qu’il ne faut pas définir notre secondaire par la situation actuelle, mais plutôt par tous les moments marquants vécus durant les six dernières années».

L’école secondaire catholique de Hawkesbury a également opté pour une cérémonie virtuelle avec présentation de leurs 95 finissants, discours et présentation des gagnants de prix et de bourses. Cette cérémonie se déroulait au matin, puis en après-midi, les étudiants avaient droit à une remise de diplôme en personne et dans le respect des mesures de distanciation sociale. Un décor avait été aménagé à l’extérieur de l’école pour l’évènement et les étudiants y circulaient tour à tour pour aller chercher leur diplôme.

De plus, une boite cadeau avait été envoyée aux finissants dans la semaine précédant la cérémonie, avec une affiche soulignant qu’un finissant habite la résidence. Bref, ce n’était peut-être pas la même cérémonie qu’à l’habitude, mais les finissants ont eu droit à une belle journée pour célébrer leur remise des diplômes. «Ça a été un succès. Une belle journée et les parents ont beaucoup apprécié», a souligné Joey Bédard, directeur de l’école secondaire catholique.

Des étudiants qui se distinguent

De nombreuses bourses et prix ont été attribués à des finissants, tant à l’École secondaire publique Le Sommet, qu’à l’École secondaire catholique de Hawkesbury. Parmi ces honneurs, Élissa Houle, de l’école Le Sommet, et Zacharie Brunet, de l’école secondaire catholique, ont remporté le prix du lieutenant-gouverneur de l’Ontario pour l’action bénévole communautaire.

Quant à la médaille académique du Gouverneur général du Canada, remise à l’élève ayant obtenu la plus haute moyenne générale, celle-ci est décernée cette année à Sarah Clouston pour l’école Le Sommet, et à Jade Poirier, pour l’école secondaire catholique avec une moyenne de 98,6%. Elles ont toutes deux obtenu une bourse d’une valeur de 1500 dollars.

Par ailleurs, Maxime Constantineau et Nathalie Shuh de l’école Le Sommet ont chacun reçu la Bourse Relève Emploi d’une valeur de 5000 dollars pour leur engagement à revenir travailler dans la région après leurs études postsecondaires.