le Mercredi 18 mai 2022
le Mardi 2 juin 2020 20:34 Autres - Others

« Cet été, les élèves ne doivent pas lâcher!»

Une vidéo a été produite par plusieurs intervenants, dont la MRC d’Argenteuil et la polyvalente Lavigne, afin de motiver les élèves du secondaire à poursuivre leurs efforts scolaires jusqu’à la fin des classes, le 19 juin. Pour plusieurs, un diplôme est en jeu. — —image tirée de la vidéo
Une vidéo a été produite par plusieurs intervenants, dont la MRC d’Argenteuil et la polyvalente Lavigne, afin de motiver les élèves du secondaire à poursuivre leurs efforts scolaires jusqu’à la fin des classes, le 19 juin. Pour plusieurs, un diplôme est en jeu.
—image tirée de la vidéo
Le cerveau est comme un muscle. En ce sens qu’il a besoin de gymnastique pour garder la forme. C’est le message que la MRC d’Argenteuil, la députée Agnès Grondin, la polyvalente Lavigne et le PREL (Partenaires pour la réussite éducative dans les Laurentides) ont lancé aux jeunes qui sont à l’écart des classes.

« Plus que jamais, les jeunes d’Argenteuil ont besoin du soutien de la collectivité afin de puiser l’énergie et la motivation nécessaires à la poursuite de leur cheminement scolaire », a affirmé Scott Pearce, préfet de la MRC d’Argenteuil, au sujet du lancement d’une vidéo produite destinée aux élèves du secondaire.

«Notre communauté se doit d’agir à titre de facilitateur pour la relève en offrant un environnement favorable à la persévérance scolaire et à la réussite éducative.»

L’objectif primaire de cette vidéo, réalisée par la TVC d’Argenteuil, est de rappeler aux jeunes qu’ils doivent persister et entrainer leur cerveau jusqu’à la fin de l’année scolaire. Elle incite aussi les élèves à ne pas décrocher.

Elle met en vedette du personnel enseignant de la polyvalente Lavigne, comme Sonia Garneau, technicienne en éducation spécialisée. «L’appât du gain financier a une date de fin, mais avec votre diplôme en main, vous vous garantissez un meilleur destin.»

Des employeurs de la région y sont aussi présents, comme Suzanne S. Albert, propriétaire du IGA S. Albert, à Lachute. «Moi, j’ai eu la mauvaise idée de décrocher quand j’étais jeune», reconnait-elle dans la courte capsule.

Motivation et solidarité

Loin d’utiliser un ton paternaliste avec les jeunes, les grands ont plutôt choisi la voie de l’empathie et de l’encouragement pour passer leur message. «Je lève mon chapeau aux élèves d’Argenteuil !, a déclaré la députée provinciale d’Argenteuil, Agnès Grondin. Sans avertissement, ils ont été privés de leur environnement habituel d’apprentissages, de leurs pairs, de leurs activités préférées ».

Elle a souligné que si la situation a engendré bien des frustrations, elle permet également « de stimuler en eux de précieuses compétences, telles que la capacité d’adaptation, l’autonomie et le sens des responsabilités ».

Le directeur de la polyvalente Lavigne, Karim Adjailia, a parlé de la pandémie et du confinement en ces termes : « Cette épreuve a réactivé la force d’entraide de la communauté d’Argenteuil. C’est son trait de caractère. Effectivement, les gens d’ici se sont ralliés pour protéger l’avenir de nos jeunes, l’avenir de notre pays. »

Le consensus scientifique est résumé par Sébastien Tardif, président du PREL, et directeur adjoint de la Commission scolaire de la Rivière-du-Nord : « La recherche nous indique que des temps d’arrêt prolongés peuvent s’avérer très néfastes dans le cheminement scolaire des élèves, notamment pour les élèves vulnérables. »

Le déconfinement s’est bien amorcé, et si les jeunes sont sollicités de toutes parts en tant que main-d’œuvre, leur attention doit être fermement fixée sur leurs études. Ou comme le dit Daniel Legault, enseignant à la polyvalente Lavigne, « on n’oublie pas, on des étudiants jusqu’au 19 juin, let’s go, tous ensemble! ».

Réalisation, TVC d'Argenteuil