le Mercredi 25 mai 2022
le Mercredi 15 avril 2020 19:10 Autres - Others

Les non-coupables victimes de COVID-19

La troupe théâtrale les non coupables annule la présentation de la pièce «La dernière pendaison» après 10 ans de présentation, suite à la COVID-19 — photo fournie
La troupe théâtrale les non coupables annule la présentation de la pièce «La dernière pendaison» après 10 ans de présentation, suite à la COVID-19
photo fournie
 «Le temps est maintenant venu de baisser le rideau, nettement et irrévocablement, sur une production qui s’est hissée au sommet des grands spectacles amateurs de l'Ontario français»

La troupe de théâtre Les Non-Coupables a annulé la dixième saison de la pièce La dernière pendaison, une décision difficile prise à la suite de crise de la COVID-19, qui a eu pour conséquence la fermeture de tous les théâtres et les lieux artistiques de la région.

En effet le lieu de présentation de cette pièce théâtrale, qui est l’ancienne prison de L’Orignal, est fermé au public par décision provinciale.

Le porte-parole de la troupe, Guy Rouleau a expliqué dans un communiqué de presse, que la décision a été prise en concertation avec le conseil d’administration de l’ancienne prison de l’Orignal, un partenaire depuis quelques années. Selon le communiqué, les circonstances actuelles ne permettent pas de prendre des risques pour les membres de la troupe ainsi que pour le public.

 «La situation concernant la COVID-19 est devenue intenable, à tel point que nos comédiens s’exposent à de sérieux risques s’ils montent sur les planches. Leur santé et leur bienêtre sont nettement plus importants qu’une pièce de théâtre» a expliqué M.Rouleau.

De son côté la présidente du conseil d’administration de l’ancienne prison de L’Orignal Mme Louise Bédard a souligné le professionnalisme et l’enthousiasme de chaque membre de la troupe pendant ces neuf années. «Leur engagement sans défaillance envers la communauté des démunis sans compter la possibilité pour l’ancienne prison de se faire connaître hors de la région en plus d’animer ce lieu patrimonial» a indiqué Mme Bédard.

La pièce théâtrale qui s’est jouée à guichets fermés depuis plus de 9 ans baise ses rideaux, en laissant les amoureux du cet art orphelin d’une représentation originale, qui a permis de redonner vie à l’ancienne prison de l’Orignal ainsi qu’à la salle d’audience la plus ancienne au Canada encore fonctionnelle en 2020. «Les spectateurs y vivaient les péripéties du procès des 2 derniers hommes à être pendus à la prison de L’Orignal de façon poignante» a confié M.Rouleau.

Au-delà de son aspect artistique, «La Dernière Pendaison» avait aussi une vocation sociale, puisque la totalité des profits étaient distribués aux gens dans le besoin dans la communauté. «Au total c’est plus de soixante-dix mille dollars que se sont partagés des organismes comme les banques alimentaires de L’Orignal et de Hawkesbury : campagne d’habits de neige, Services communautaires de Prescott et Russell, les déjeuners dans les écoles de la région, Centre Miriam, campagne de littéracie, SFOA Autisme Prescott – Russell, l’aide aux devoirs et beaucoup d’autres depuis 2011» peut-on lire dans le communiqué de presse.