le Jeudi 19 mai 2022
le Jeudi 9 avril 2020 14:59 Autres - Others

Reconnaissance pour les travailleurs de la santé

Les médecins, infirmières et autres personnels de la santé de l'Hôpital Général de Hawkesbury & District ont eu la surprise de recevoir, le 2 avril en soirée, la visite bruyante et colorée de la police, des pompiers et des résidents de la région qui leur ont témoigné leur reconnaissance pour le travail qu’ils accomplissent durant cette pandémie. — photo Gregg Chamberlain
Les médecins, infirmières et autres personnels de la santé de l'Hôpital Général de Hawkesbury & District ont eu la surprise de recevoir, le 2 avril en soirée, la visite bruyante et colorée de la police, des pompiers et des résidents de la région qui leur ont témoigné leur reconnaissance pour le travail qu’ils accomplissent durant cette pandémie.
photo Gregg Chamberlain
Le message était clair pour le personnel de l'Hôpital Général de Hawkesbury & District: leur travail et leur engagement pendant cette période de pandémie sont grandement très appréciés.

Le soir du 2 avril, tout s’annonçait comme une soirée bien ordinaire pour les médecins, les infirmières et les autres membres du personnel en poste à l’hôpital. Mais à 20h, ils ont vu arriver des autopatrouilles aux gyrophares allumés, faire irruption dans le stationnement de l’urgence de l’hôpital. Ils étaient suivis de camions de pompiers de la caserne de Hawkesbury.

READ AN ENGLISH VERSION OF THIS ARTICLE
Siren call of appreciation for health workers

Puis, un chœur de sirènes a retenti, accompagné de feux de gyrophares. Plus loin, alignées non loin de la façade devant l’hôpital, des machines lourdes offraient leur propre spectacle de sons et lumières.

L’évènement s’est voulu une manifestation d’appréciation et de soutien orchestrée par le détachement de Hawkesbury de la Police provinciale de l’Ontario, le Service des incendies de Hawkesbury et d’autres services d’urgence. L’objectif était d’exprimer leur reconnaissance au personnel de l’hôpital pour leur travail et leur engagement en ces temps de pandémie.

Après une dizaine de minutes, les sirènes se sont tues et les lumières se sont éteintes. Le personnel de l’hôpital, qui regardait le spectacle depuis les portes d’entrée, a manifesté sa reconnaissance tout en regardant leurs plus grands admirateurs retourner faire leurs propres tâches dans la communauté.