le Jeudi 26 mai 2022
le Mercredi 1 avril 2020 22:47 Autres - Others

Nouveau centre de dépistage à Casselman

Un nouveau centre de dépistage est ouvert  Casselman a annoncé Le Bureau de santé de l’est de l’Ontario a annoncé l’ouverture de trois nouveaux centres de dépistage dans l’Est ontarien, dont Casselman et Winchester. — photo pexels
Un nouveau centre de dépistage est ouvert  Casselman a annoncé Le Bureau de santé de l’est de l’Ontario a annoncé l’ouverture de trois nouveaux centres de dépistage dans l’Est ontarien, dont Casselman et Winchester.
photo pexels
Après celui de Hawkesbury le Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO) a annoncé l’ouverture prochaine de trois nouveaux centres de dépistage de la COVID-19, dont celui de Casselman.

Des cliniques seront également inaugurées à Winchester et Cornwall. Les trois nouvelles cliniques s’ajoutent à celle inaugurée il y a plus d’une semaine à Hawkesbury. Cette démarche s’inscrit dans une offensive qu’ont entamée les autorités sanitaires pour contenir la propagation de la pandémie.

L’accélération de la mise en place de ces centres a aussi été motivée par la déclaration d’urgence sanitaire dans les Comtés unis de Stormont, Dundas et Glengarry (SDG), les Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR) et la Ville de Cornwall.

«Ces centres de proximités vont répondre aux besoins des citoyens sans qu’ils aient à se déplacer jusqu’à un centre de dépistage à Ottawa et vont alléger la pression sur les services d’urgence», a assuré Dr Paul Roumeliotis médecin hygiéniste au BSEO. Il faut dire que la région vient d’inscrire un bond important dans les nouveaux cas positifs de COVID-19. Ils sont en nombre de neuf depuis la fin de la semaine dernière.

«Un seul cas est hospitalisé. Les autres cas sont dans un état stable», a indiqué Dr Roumeliotis. Malgré que le nombre soit faible dans la région, Dr Roumeliotis insiste sur le fait que la région comporte une population à risque et qu’il faut limiter la propagation du virus qui entame un virage communautaire.

«On sait que la propagation communautaire de COVID-19 se produit ailleurs en Ontario et au Canada. On croit que c’est aussi le cas dans notre région», a déclaré Dr Roumeliotis.

Depuis son ouverture le centre de dépistage de Hawkesbury a effectué près d’une soixantaine de tests. Selon Dr Roumeliotis, le nombre de cas va augmenter dans la région avec l’ouverture de ces centres.

«Plus il y a d’endroits pour se faire dépister, plus les gens seront incités à y aller et plus le nombre de cas va augmenter», a conclu Dr Roumeliotis.