le Jeudi 26 mai 2022
le Mercredi 1 avril 2020 19:24 Autres - Others

N’entre plus qui veut dans la MRC d’Argenteuil

Un premier point de contrôle entre Argenteuil et l’Ontario est apparu en après-midi, sur le pont du Long-Sault qui relie Grenville à Hawkesbury. Argenteuil fait désormais partie des régions du Québec où l’accès est restreint. — photo André Farhat
Un premier point de contrôle entre Argenteuil et l’Ontario est apparu en après-midi, sur le pont du Long-Sault qui relie Grenville à Hawkesbury. Argenteuil fait désormais partie des régions du Québec où l’accès est restreint.
photo André Farhat
Dès l’annonce ce matin (le er avril) qu’Argenteuil s’ajoutait à la liste des régions à accès contrôlé par la Direction de la santé publique, la Sûreté du Québec a procédé à une première opération de contrôle au pont du Long-Sault, à Grenville.

Rappelons que vers 9h30 ce matin (le er avril), le gouvernement du Québec annonçait qu’Argenteuil venait allonger la liste des régions où les entrées et sorties seraient soumises à des contrôles. En début d’après-midi, des agents de la Sûreté du Québec (SQ) ont dressé un imposant barrage policier sur le pont du Long-Sault.

Des agents sur les lieux que nous avons interrogés ont précisé que le contrôle ne visait que les véhicules entrants, et que les résidents du Québec n’ont qu’à présenter leur preuve de résidence s’ils sont interpelés.  

«Il s’agit de contrôles aléatoires», a répondu l’agent d’information de la SQ, Marc Tessier, lorsque nous l’avons interrogé quant aux endroits où seront installés les postes de contrôle. Les Argenteuillois doivent donc s’attendre à voir apparaitre spontanément des points de contrôle semblables à différentes heures et sur diverses routes reliant Argenteuil aux régions avoisinantes.  

photo André Farhat

Interrogé au sujet des opérations de la SQ, le préfet de la MRC d’Argenteuil, Scott Pearce, s’est voulu ferme.  «  La dernière chose que je veux faire, c’est de dire à la SQ comment faire son travail ». Il a ajouté que les maires ont énormément confiance en le lieutenant Mulcair », le responsable du poste de la SQ à Argenteuil. 

La MRC affirme que les mesures de contrôle visent notamment à préserver le faible pourcentage d’infection présentement observé. «Il y a peu de cas, mais on a juste commencé [avec les mesures], a déclaré Scott Pearce. Les gens doivent comprendre qu’on en a au moins pour trois semaines encore à être en confinement, selon le premier ministre». 

Du côté de l’Ontario, Bill Dixon, un porte-parole de la Police provinciale de l’Ontario (PPO), a indiqué qu’ils n’avaient pas reçu la directive de mettre en oeuvre des opérations similaires de surveillance. 

photo André Farhat
photo André Farhat