le Samedi 28 mai 2022
le Jeudi 19 mars 2020 14:37 Autres - Others

La Chambre de Commerce de Prescott-Russell réunit les maires  

Le vendredi 6 mars a eu lieu le traditionnel déjeuner des maires, organisé par la chambre de commerce de Prescott Russell à Casselman. De gauche à droite, la présidente de la CCPR Julie Brisson, le maire de La Nation François St Amour, le maire de Casselman Daniel Lafleur et le maire de Russell Pierre Leroux. — photo Ayoub Jlila
Le vendredi 6 mars a eu lieu le traditionnel déjeuner des maires, organisé par la chambre de commerce de Prescott Russell à Casselman. De gauche à droite, la présidente de la CCPR Julie Brisson, le maire de La Nation François St Amour, le maire de Casselman Daniel Lafleur et le maire de Russell Pierre Leroux.
photo Ayoub Jlila
Internet, le recyclage, l'attrait des municipalités et leurs défis… des sujets importants soulevés vendredi matin à l’occasion du traditionnel déjeuner des maires, organisé par la Chambre de commerce de Prescott-Russell (CCPRCC).

C’est en présence d’une cinquantaine de personnes que le maire de Russell, Pierre Leroux, le maire de Casselman, Daniel Lafleur, et le maire de La Nation, François St Amour, ont pris la parole lors du traditionnel déjeuner des maires, organisé par la CCPRCC, le vendredi 6 mars, au Club de golf Casselview à Casselman.

Quelques questions ont été posées par la CCPRCC via sa présidente Julie Brisson, animatrice pour l’occasion. Une question en particulier a dérangé les maires. En effet, la question portant sur l’apport financier des Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR) aux municipalités, a suscité les interrogations des maires, quant à la compréhension du fonctionnement des CUPR vis-à-vis des municipalités par la CCPRCC. Pierre Leroux, maire de Russell et président des CUPR, s’est dit étonné par la question et il a même indiqué que le CCPRCC ne comprend pas le fonctionnement des CUPR.

«Je trouve la question décevante de la part de la CCPRCC, parce que ça donne l’impression que les CUPR favorisent une municipalité plus que l’autre, et ce n’est pas du tout vrai. Les CUPR contribuent au financement des services d’ambulance et des routes, indépendamment des prérogatives des municipalités et de leurs contributions», a expliqué M. Leroux, lors de son intervention.

De son coté, la présidente de la CCPRCC, Julie Brisson, a expliqué que la question avait pour but de donner l’occasion aux maires d’expliquer le fonctionnement des CUPR aux convives. Mme Brisson a avancé qu’il y a une grosse incompréhension du fonctionnement de cette institution et la question était l’occasion de mieux la comprendre.

 «C’est une occasion manquée de la part des maires d’expliquer le fonctionnement des CUPR. La question n’était nullement négative au contraire, et je trouve très dommage que M. Leroux n’ait pas pris la peine de me téléphoner, parce que la CCPRCC a envoyé les questions aux maires deux semaines avant», a expliqué Julie Brisson. «Ce sont les trois maires qui n’ont pas compris la question. D’ailleurs, leur réponse n’était pas satisfaisante pour moi et pour les gens présents», a ajouté Mme Brisson.

photo Ayoub Jlila

Ce déjeuner était aussi l’occasion pour les maires de dévoiler une panoplie de projets que les municipalités veulent mettre en place. Ainsi, la maire de Casselman a dévoilé le projet des lampadaires, le sentier pédestre pour admirer les oiseux migrateurs et la caserne des pompiers. Le maire de Russell, Pierre Leroux, a annoncé la construction d’un complexe sportif de 50 millions de dollars et l’agrandissement du parc industriel 417. De son côté, François Saint-Amour, le maire de La Nation, a parlé de l’aménagement du chemin Limoges et des efforts de la municipalité pour pallier au problème du débit Internet.