le Mercredi 30 novembre 2022
le Mercredi 18 mars 2020 15:25 Autres - Others

Champlain n’aidera plus à construire des murs de sable

Champlain Township has a new policy for assisting homeowners in L’Orignal whose properties are in shoreline areas prone to flooding by the Ottawa River. If there is a risk of spring flooding this year, homeowners are now responsible for picking up sand and bags, which the township will provide, and also must fill the bags and make their protective berms themselves, rather than expect either the L’Orignal Fire Department’s firefighters or other township staff to provide volunteer labour for that purpose. — archives
Champlain Township has a new policy for assisting homeowners in L’Orignal whose properties are in shoreline areas prone to flooding by the Ottawa River. If there is a risk of spring flooding this year, homeowners are now responsible for picking up sand and bags, which the township will provide, and also must fill the bags and make their protective berms themselves, rather than expect either the L’Orignal Fire Department’s firefighters or other township staff to provide volunteer labour for that purpose.
archives
S'il y a une inondation au printemps, cette année, les propriétaires de L'Orignal devront cette fois-ci construire leurs propres murs de sacs de sable.

Le conseil du canton de Champlain a approuvé une nouvelle résolution politique concernant l’aide aux victimes des inondations, lors de sa séance publique du 12 mars. Le canton fournira du sable et des sacs aux résidents de L’Orignal dont les maisons sont situées sur la zone d’inondation des berges de la rivière des Outaouais, mais la construction des murs de sacs de sable est la responsabilité du propriétaire.

«Tout autre service ne fait pas partie de cette résolution, a déclaré le conseiller Gérard Miner. Nous devons encore veiller à la sécurité de nos citoyens.»

Les inondations du printemps dernier ont touché plusieurs quartiers riverains de L’Orignal. Les membres du Service des incendies, plusieurs pompiers volontaires de L’Orignal et d’autres bénévoles ont passé des journées à remplir des sacs de sable et à les livrer aux propriétaires pour la construction de murs de protection. Souvent, les pompiers et d’autres personnes aidaient également un propriétaire à construire son mur de protection.

Mais M. Miner a noté, lors de la séance du conseil de jeudi dernier, que certains propriétaires abusaient de la situation. Ils demandaient des sacs de sable et s’attendaient ensuite à ce que les pompiers et d’autres personnes leur construisent des murs, pendant qu’ils partaient faire des visites, des achats ou d’autres courses.

Le conseiller Peter Barton a fait remarquer que les pompiers ne se contentaient pas de livrer des sacs de sable et aidaient parfois à construire les murs. Ils vérifiaient également si les pompes de puisard fonctionnaient dans les maisons menacées d’inondation, s’assuraient que les connexions électriques n’étaient pas menacées et que le détecteur de monoxyde de carbone de la résidence fonctionnait. M. Barton voulait que les habitants de L’Orignal sachent que le Service des incendies effectuerait toujours ce genre de contrôles de sécurité résidentiels en cas d’inondation printanière cette année.

La résolution finale que le conseil a approuvée stipule que la municipalité fournira du sable et des sacs aux propriétaires qui en ont besoin pour construire des murs de protection contre les inondations. Mais les pompiers locaux et les autres membres du personnel de la municipalité ne rempliront pas les sacs de sable, ne les livreront pas et ne construiront pas les murs.

Il incombe aux propriétaires de ramasser le sable et les sacs fournis, de fabriquer les sacs de sable et de construire les murs de protection dont ils ont besoin en cas d’inondation printanière. La municipalité ramassera tous les sacs de sable usagés déposés sur le bord de la route, une fois la saison des inondations terminée.

Des lettres expliquant la situation seront envoyées à une vingtaine de propriétaires de L’Orignal qui ont été touchés l’année dernière par les inondations printanières ainsi qu’aux résidents qui se sont renseignés sur la fourniture de sacs de sable par la municipalité.