le Mercredi 18 mai 2022
le Mercredi 11 mars 2020 19:35 Autres - Others

La vraie saison s’amorce pour les Hawks

The Hawks will start the playoffs with home ice advantage, against the Smiths Falls Bears. The team can also be proud to have in its ranks two celebrated players, namely Dovar Tinling, named Rookie of the year, and Luke Grainger (pictured), who earned the title of Top scorer and Top graduate player of the year in the CCHL. — photo André Farhat
The Hawks will start the playoffs with home ice advantage, against the Smiths Falls Bears. The team can also be proud to have in its ranks two celebrated players, namely Dovar Tinling, named Rookie of the year, and Luke Grainger (pictured), who earned the title of Top scorer and Top graduate player of the year in the CCHL.
photo André Farhat
Ça y est. Les séries éliminatoires sont à nos portes. Malgré une dernière séquence pénible, les Hawks entameront l’après-saison à domicile contre Smiths Falls, ce vendredi 13 mars. Et dire que les joueurs de hockey sont superstitieux.

«C’est tout un accomplissement, s’est réjoui l’entraineur-chef des Hawks, Rick Dorval. Nous avons eu 18 nouveaux joueurs cette année.» Peu d’observateurs au début de la saison prédisaient que les Hawks connaitraient une si bonne année. Après tout, le Vert et Blanc, avec une équipe presque inconnue, avait perdu quatre de ses cinq premiers matchs.

Mais nous voilà en mars, et les Hawks ont terminé au quatrième rang du classement général. Dès vendredi, ils affronteront les Bears de Smiths Falls. «Il faut être prêt à se défendre, a affirmé Rick Dorval, et on doit se rendre jusqu’à leur gardien et ébranler sa confiance en lui.»

Les deux équipes ont une fiche semblable, Hawkesbury ayant terminé seulement trois points derrière Smiths Falls. La série devrait être palpitante.

Profondeur et finition

On a souvent parlé de la profondeur toujours croissante des Hawks. L’équipe a établi un système défensif extrêmement solide, doublé d’un effectif de deux gardiens de premier rang, Mathieu Chénier et Zach Johnson. L’arrivée de Cole Leal et de Thomas Winn, ainsi que le retour de Shane McGrath, n’ont fait qu’étoffer l’arrière-garde hawkesburienne. Ce dernier ratera le premier match, en raison d’une grippe, mais devrait être de retour pour le deuxième ou troisième match.

Les Hawks ont également conservé la meilleure fiche de la CCHL en désavantage numérique, ce qui en dit long sur l’étanchéité de leur brigade défensive.

 À l’avant, les Hawks peuvent compter sur un premier trio très productif, composé des frères Dovar et Azzaro Tinling, et de Luke Grainger. Jusqu’en février, ce trio était le principal pourvoyeur de buts de l’équipe. Mais il faut noter que depuis, les autres trios se sont mis en marche. Le Vert et Blanc a ce qu’il faut pour remporter des duels d’endurance comme des rondes quatre de sept.

L’équipe devra toutefois mettre à profit les avantages numériques et ses nombreuses contre-attaques si elle souhaite venir à bout des Bears, et ce, sans trop se compliquer la vie.

À noter que Zachary Lefebvre, qui a connu une bonne saison, ratera toutefois les séries éliminatoires en raison d’une blessure.

photo André Farhat

Hommages à Grainger et Tinling

Le numéro 9 Luke Grainger a été le meilleur pointeur de la ligue cette année, avec 34 buts et 48 passes, pour un total de 82 points. En plus d’avoir fait partie de la première équipe d’étoiles et de celle des joueurs diplômés, l’ailier de 20 ans a été nommé Meilleur joueur diplômé de la ligue. Cela veut hélas dire qu’il quittera Hawkesbury pour l’Université du Michigan. «Son évolution avec et sans la rondelle est époustouflante! a dit Rick Dorval de lui. C’est un travailleur acharné, qui a travaillé sans relâche sur la patinoire comme à l’extérieur, et nous lui souhaitons la meilleure des chances!»

Âgé d’à peine 16 ans, Dovar Tinling a reçu le titre de Recrue de l’année, en plus d’être le joueur de la semaine trois fois, ainsi que l’élève émérite, là aussi à trois occasions. «Au début de l’année, j’ai bien vu qu’il était spécial, mais personne ne s’attendait à ce qu’il le soit autant!»

Il a représenté le Canada aux championnats mondiaux des moins de 17 ans et au Défi mondial des juniors A. Il a cumulé 51 points en 50 matchs avec les Hawks, et réussi trois tours du chapeau depuis janvier. «Ne soyez pas surpris de le voir dans les grands arénas d’ici quelques années», a conclu Rick Dorval.