le Mercredi 30 novembre 2022
le Jeudi 16 janvier 2020 15:36 Autres - Others

Louise Rosemma Gauthier: des mots à l’image

Louise Rosemma Gauthier a l’art de transformer les mots en son et en image.  — photo Frédéric Hountondji
Louise Rosemma Gauthier a l’art de transformer les mots en son et en image.
photo Frédéric Hountondji
Sous la plume de Louise Rosemma Gauthier, les mots ont formé des images, des couleurs et des sons pour donner naissance à un recueil de poésie intitulé Des nuages de ciel.

« J’ai passé quatre à cinq mois à
écrire ce livre, a reconnu la poétesse nouvellement établie à Lachute. Ce sont
des poèmes que j’ai ramassés depuis longtemps, comme j’en ai encore plein. Je
les ai beaucoup travaillés. Je les ai présentés à la maison d’édition Société
des écrivains et j’ai été acceptée. »

Ses sujets de prédilection sont
l’amour, sa mère, sa famille, la peur, le désespoir, la séparation, les peines
d’amour, l’abandon, l’anxiété, l’angoisse, etc. Des nuages de ciel
marque un tournant dans la carrière de Mme Gauthier, car avec ce livre elle dit
se tourner vers la lumière, la vie, la joie, l’amitié, l’enfantement, la
renaissance et l’accouchement.

Poétesse, peintre, dramaturge

«Les soirs où le ciel a teinté sa
toile bleu saphir, écrivant les images de désespoir qui, d’espoir en espoir,
ont transformé l’amour en beauté, en paix et en reconnaissance, je me suis
souvenue des sourires que les étoiles filantes ont fait glisser des yeux de mes
amours qui écoutent ce que j’écris. Ils se partagent à l’infini ce territoire
parallèle des mots qui ont des ailes. Du climat de mes pensées, mon écriture,
immense portrait de famille, dessine cette couleur si délicieuse et parfaite
qui m’emballe encore», a magnifié celle qui écrit des poèmes depuis l’âge de 9
ans.

Mme Gauthier a plusieurs cordes à son
arc. «La première des choses que je voulais faire c’était le théâtre et j’ai
fait beaucoup de théâtre amateur, a-t-elle reconnu. J’ai écrit des contes pour
enfants que j’ai imprimés moi-même et j’en ai vendus. Je n’ai pas été voir les
éditeurs. J’ai touché aussi aux arts plastiques, au dessin et à la peinture.»