le Jeudi 18 août 2022
le Jeudi 9 janvier 2020 4:38 Autres - Others

Une fenêtre sur l’expression artistique des municipalités

Sur la photo, les huit artistes choisies pour représenter les huit comtés pour 2019-2020, de gauche à droite : Susan Cornthwaite-Grenier, Rita Iriarte, Nathalie Frenière, Monique Bergevin, Gisèle Savard-Lalonde, Christine Lenoir-Godin, Joyce Hill et Shanna Steals, présidente du Conseil des arts de Prescott Russell (CAPRAC).  — photo Cristiana Mandru
Sur la photo, les huit artistes choisies pour représenter les huit comtés pour 2019-2020, de gauche à droite : Susan Cornthwaite-Grenier, Rita Iriarte, Nathalie Frenière, Monique Bergevin, Gisèle Savard-Lalonde, Christine Lenoir-Godin, Joyce Hill et Shanna Steals, présidente du Conseil des arts de Prescott Russell (CAPRAC).
photo Cristiana Mandru
Le 18 décembre dernier a eu lieu l'exposition intitulée L'expression de nos municipalités, dans la Salle du conseil des Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR). C'est une nouvelle initiative commune de la part du Conseil des arts Prescott Russell Arts Council (CAPRAC) et des CUPR.

La visée de ce nouveau projet de rayonnement pour les artistes de Prescott-Russell est de rassembler diverses expressions artistiques, qui fournissent une fenêtre sur l’âme collective des huit municipalités, et reflètent la créativité de la région, selon Shanna Steals, directrice générale du CAPRAC. C’est dans cette perspective que les artistes agissent comme des ambassadeurs ou des ambassadrices de chacune de nos municipalités, pour célébrer et faire rayonner notre identité en tant que communauté régionale, a lancé Mme Steals au début de l’exposition.

Ces artistes ont été élues afin de refléter la région dans sa diversité d’expression, de réflexion et de créativité, selon Mme Steals. « Depuis la fondation du CAPRAC, il y a à peine cinq ans et demi, notre mission n’est pas seulement d’aider à informer la communauté des divers évènements culturels, artistiques et patrimoniaux dans la région, mais aussi d’appuyer l’implémentation d’initiatives unifiantes, de rassembler des acteurs des sphères de la culture, de l’art et du patrimoine, ainsi que de promouvoir ces dernières », a continué Mme Steals.

Cela a pris des années avant de pouvoir réaliser ce projet. C’est à travers des initiatives et des collaborations antérieures avec différents artistes que cela a pu être réalisé, selon Mme Steals.

« Nos vies sont modelées par l’art et la culture. Chaque jour, on est entouré par l’art, en commençant par la musique que nous écoutons dans nos voitures ou dans nos écouteurs, en passant par les films que nous regardons, aux vêtements que nous décidons de porter, jusqu’aux livres que nous lisons. Ces simples actes constituent une réflexion de notre culture et ils sont facilités par le travail d’artistes dans diverses disciplines à travers le monde entier », a rappelé Mme Steals.

Les artistes choisies pour 2019-2020 pour représenter les huit municipalités, toutes des femmes, sont: Gisèle Savard-Lalonde, de la municipalité de Russell; Monique Bergevin, de la municipalité de Casselman; Nathalie Frenière, de la municipalité de La Nation; Marianne Dicaire, du canton d’Alfred et Plantagenet; Christine Lenoir-Godin, de la Cité de Clarence-Rockland; Joyce Hill, du canton de Champlain; Susan Cornthwaite-Grenier, de la ville de Hawkesbury; et Rita Iriarte, du canton de Hawkesbury Est.

Avec des thèmes aussi variés que les artistes qui leur donnent vie sur le canevas, en allant de paysages inspirés par les voyages, la musique, la littérature, l’actualité, l’écologie, le statut de la femme, des paysages fantastiques ou la simplicité d’une nature morte, l’exposition constitue surement une scène propice pour mettre en valeur diverses réalités captivantes des candidates choisies