le Mercredi 30 novembre 2022
le Mercredi 8 janvier 2020 16:35 Autres - Others

Les objectifs des maires pour 2020

Les maires de Casselman, Russell et La Nation, respectivement Daniel Lafleur, Pierre Leroux et François St-Amour. — -archives
Les maires de Casselman, Russell et La Nation, respectivement Daniel Lafleur, Pierre Leroux et François St-Amour.
-archives
Les municipalités de Russell, de la Nation et de Casselman ont des objectifs bien précis pour cette année 2020. Et sans plus tarder, les élus et employés municipaux se mettent au travail.

Pour le maire de la municipalité de Russell, Pierre Leroux, il est primordial de réduire le déficit de remplacement des infrastructures. « Le déficit, a-t-il dit, est d’environ 4 millions de dollars. Nous allons faire un plan financier pour une réévaluation. Dans le budget de 2020, nous avons mis 1 % d’augmentation pour les chemins. »

En deuxième lieu, la municipalité compte bien se munir d’un complexe récréatif. Une réponse est attendue de la part des gouvernements provincial et fédéral quant à un important octroi. « Les plans ne sont pas encore finalisés pour ce complexe, mais il comprendrait trois patinoires et une piscine. Nous ferons une consultation publique quand nous serons rendus au plan final », a expliqué le maire Leroux. Le projet est estimé à 50 millions de dollars, dont 30 % proviendront de la municipalité.

En troisième et dernier lieu, la municipalité va miser encore plus sur les réseaux sociaux pour communiquer avec ses résidents. « La communication, c’est la clé, a affirmé M. Leroux. Et comme la croissance de la population augmente rapidement, il ne faut pas perdre cette proximité avec les gens qui vivent ici. »

Casselman

À Casselman, le conseil municipal a mis de côté un montant de 60 000 $ pour l’élargissement de la rue Principale du côté nord-ouest, jusqu’au chemin Du Boisé. « Ça se trouve de l’autre côté du pont en allant vers La Nation. Nous allons élargir la rue pour permettre aux cyclistes de rouler en toute sécurité, a précisé le maire Daniel Lafleur. De plus, les gens qui habitent de ce côté ont été négligés par les années passées. C’est l’une des raisons pour lesquelles le Parc Optimiste sera amélioré avec un nouvel arpentage et la réparation de la clôture et du chapiteau. »

En ce qui concerne le nouveau développement de Casselman Development, rue Lafontaine, un budget de 50 000 $ a été consacré à la création d’un tout nouveau parc.

On prévoit également installer des traverses piétonnières sur la rue Principale/Dollar et Principale/Centre de la petite enfance, pour un montant de 45 000 $. « Il en va de la sécurité des enfants et de tous les résidents de Casselman. C’est un projet très important », a souligné le maire.

Le côté sud de l’autoroute 417 sera également exploité. « C’est une grosse priorité, a expliqué le maire. La construction dépend des développeurs intéressés. Actuellement, il y en a trois qui le sont sérieusement. »

Mais le plus important des projets reste la construction de la nouvelle caserne de pompiers, dont les couts sont estimés à plus de 3 millions de dollars.

La Nation

Pour François St-Amour, maire de La Nation, de grandes choses se préparent pour Limoges. « Il y a une forte croissance à Limoges, a-t-il expliqué. Juste en 2019, nous avons approuvé deux lotissements pour la construction de 300 maisons chacun. »

Pour faciliter cette croissance, la municipalité est à terminer l’agrandissement du bassin d’assainissement des eaux. Celui-ci devrait être en service à la fin de 2020.

« Et maintenant, nous signerons bientôt une entente avec la Cité de Clarence-Rockland, afin que cette dernière alimente Limoges en eau. Nous faisons tous les deux une demande de subvention », se réjouit le maire St-Amour. Ce projet, qui verra le jour cette année, est évalué à 12,5 millions de dollars.

Un autre projet qui a beaucoup fait les manchettes en 2019 est le Complexe sportif de Limoges. La Nation a demandé un octroi de 10 millions de dollars aux gouvernements provincial et fédéral.

« Le projet est évalué à 10 millions de dollars. On ne recevra pas la totalité de notre demande, peut-être au-dessus de 70 % du montant. Le reste sera fourni par la municipalité », a précisé M. St-Amour.

On parle également de la réparation du pont Touchette, qui traverse la rivière Nation à la hauteur de la route 650,  près de Casselman. Encore là, la municipalité a fait une demande de subvention pour le projet évalué à plus d’un million de dollars. « Le gouvernement provincial a accepté notre demande, ne reste plus que la réponse positive du gouvernement fédéral », a-t-il expliqué, confiant.

Enfin, il y aura une étude de quartiers municipaux. « Les gens se demandent s’ils sont de la bonne grandeur. Ils désirent une redistribution de quartiers dans La Nation. Donc nous aurons des séances d’information à ce sujet début février. Une étude sera également accessible aux résidents », a conclu le maire.