le Mardi 17 mai 2022
le Mercredi 25 Décembre 2019 5:10 Autres - Others

La nouvelle bibliothèque frôle les 10 millions de dollars

La transformation de l’ancienne église Unie en bibliothèque municipale se poursuit toujours, six ans après l’acquisition  par la Ville du bâtiment qui est sur la rue Principale depuis 1899. — photo Frédéric Hountondji
La transformation de l’ancienne église Unie en bibliothèque municipale se poursuit toujours, six ans après l’acquisition par la Ville du bâtiment qui est sur la rue Principale depuis 1899.
photo Frédéric Hountondji
La nouvelle bibliothèque municipale de Lachute, dont les travaux étaient évalués au départ à six millions de dollars, coutera finalement neuf millions et demi, soit trois millions de plus.

« Le budget initial de 2013 n’était pas réaliste », a décrié le maire Carl Péloquin, qui a informé les contribuables lors de la présentation du budget 2020 que la Ville devrait débourser l’an prochain 3,5 millions de dollars dans les travaux de transformation de l’ancienne église Unie en bibliothèque municipale.

« On a révisé le projet global pour différentes raisons, a-t-il répété. On a donné un contrat pour la décontamination qui va nous couter un demi-million pour décontaminer l’intérieur, ce qui n’avait pas été prévu initialement. Il y a eu des travaux pour les briques extérieures également, pour 500 000 $. La toiture aussi va nous couter plus cher que prévu. Ça porte le projet autour de 9,5 millions de dollars. Le budget initial de 2013 n’était pas réaliste. »

Le maire de Lachute a rappelé que quelque 3 millions de dollars ont déjà été investis dans le projet. À ces fonds s’ajouteront 3,5 millions de dollars en 2020, et 2,7 millions de dollars en 2021, pour porter le total à 9,5 millions de dollars. La bibliothèque ouvrira ses portes en 2021 selon M. Péloquin et non plus l’an prochain comme l’avait souhaité la Ville.

En 2013, le projet annoncé devait couter plus de 6,2 millions de dollars dont 3,1 millions proviendraient d’une subvention du ministère de la Culture et des Communications et 780 000 $ du Fonds municipal vert.