le Mardi 16 août 2022
le Mercredi 18 Décembre 2019 16:21 Autres - Others

Vivement les Fêtes pour les Hawks

  photo André Farhat
photo André Farhat
Les mois de novembre et décembre n’ont pas été de tout repos pour les Hawks. D’une part, leur joueur étoile, Dovar Tinling, a été appelé par l’équipe nationale des moins de 18 ans, et d’autre part, deux blessures ont fait particulièrement mal à l’échec avant et à la profondeur de l’équipe. La pause des Fêtes ne pouvait arriver plus tôt.

« Il faut avoir une plus grande constance », admet d’emblée Rick Dorval, entraineur en chef et directeur général de l’équipe. Avec 18 recrues dans la chambre, son rôle consiste entre autres à inculquer de bonnes habitudes de travail à ses nouveaux joueurs. Mais, il se fait rassurant : « l’esprit d’équipe est très bon. Les gars se tiennent ensemble ».

« Il faut avoir une plus grande constance », admet d’emblée Rick Dorval, entraineur en chef et directeur général de l’équipe. Avec 18 recrues dans la chambre, son rôle consiste entre autres à inculquer de bonnes habitudes de travail à ses nouveaux joueurs. Mais, il se fait rassurant : « l’esprit d’équipe est très bon. Les gars se tiennent ensemble ».

Et pourquoi pas? Les Hawks sont sur une lancée de trois grosses victoires d’affilée, contre Navan (4-1), Smith Falls (6-2) et Ottawa (6-2).

À l’entrainement, l’accent est mis sur l’aspect défensif : « Il faut améliorer notre défense, tant dans la zone que dans les replis défensifs des avants », explique Rick Dorval. Les joueurs se donnent à fond, et même si l’entraineur ne les ménage pas, la bonne humeur règne et la complicité entre les joueurs est évidente.

C’est une bonne nouvelle, car les Hawks ont connu deux mois en dents de scie, ce qui pourrait être dur sur le moral. Évidemment, l’absence temporaire de Dovar Tinling qui sera de retour dans la formation au plus tard vendredi soir contre Cornwall, à Hawkesbury, a créé un trou dans l’attaque. À cela s’ajoutent deux autres gros morceaux de l’équipe, soit Azzaro Tinling, son frère et compagnon de trio, et Shane McGrath, considéré comme un pilier en défensive. Leur retour, prévu en janvier, devrait redonner une profondeur qui manque amèrement à l’équipe en ce moment.

Les Hawks terminent l’année 2020 avec trois matchs en quatre jours, dont deux à domicile, les vendredi et samedi 20 et 21 décembre, contre Cornwall et Brockville. On s’attend à d’importantes foules pour ces deux derniers affrontements de l’année.