le Mardi 16 août 2022
le Jeudi 12 Décembre 2019 17:02 Autres - Others

Les vandales à l’assaut des boites aux lettres

  photo Frédéric Hountondji
photo Frédéric Hountondji
Les boites aux lettres de Postes Canada, installées à côté de l’église Saint-Louis-de-France à Brownsburg-Chatham, souffrent le martyre, à en croire certains résidents.

« Ça arrive que les boites soient défoncées, et c’est arrivé à deux des trois boites que je possède, s’est plaint Marcel Paquette. Ils (vandales) font ça la nuit, ils prennent ce qu’il y a dans les boites. Ça fait 20 ans que j’utilise les boites et ça fait deux ans que ça arrive. »

Tanya Goudeau en a fait aussi les frais. « Ils ont forcé ma boite aux lettres alors que j’attendais mes chèques et l’assurance auto, a-t-elle raconté. Un soir, je suis arrivée et tous les petits cadenas étaient par terre. Je ne me suis pas encore fait voler, et je ne veux pas me faire voler. Alors je viens chercher mon courrier chaque jour. » Le sujet a fait l’objet de quelques commentaires sur les réseaux sociaux. « Les vols se font dans les cases postales extérieures à Brownsburg-Chatham, à côté de l’église, depuis des années. Les cases sont défoncées. (…) Cette situation est aberrante », a dénoncé au journal un citoyen.

Toutefois, certains reconnaissent n’avoir jamais été victimes de ces actes de vandalisme. D’autres en ont seulement entendu parler. « J’ai mes boites ici depuis une vingtaine d’années et c’est l’an passé que j’ai commencé à entendre parler de ça. On voit les boites ouvertes et tout est par terre », a témoigné Mario Lapierre. Diane Gratton est la secrétaire de la paroisse à côté de laquelle sont situées les boites. Elle n’a jamais vécu une telle situation et n’en a pas non plus entendu parler.

Réaction de Postes Canada

Dans les bureaux de Poste Canada à Brownsburg-Chatham, on est bien au courant de ces actes de vandalisme et des plaintes des citoyens. Le maitre de poste, qui a refusé de donner son nom au journal, a mentionné que ce n’est pas un phénomène particulier à Brownsburg-Chatham et que l’an passé, cela se serait produit partout au Québec. Il a ajouté que quand les gens viennent se plaindre à lui, la poste change leur serrure. Pour lui, la solution serait dans l’installation de nouvelles boites.

 « On est en train de changer pour de nouvelles boites et là, les vandales n’ont pas été capables de briser les portes jusqu’à maintenant, a-t-il concédé. Tranquillement, on va changer toutes les boites, ça peut prendre deux à quatre ans, éventuellement. »

L’employé de la société d’État conseille aux usagers d’aller chercher leur courrier tous les jours. « Ce qu’on demande aux gens, idéalement, c’est de ramasser leur courrier à tous les jours, vers la fin de la journée, parce que les vols ont lieu dans la nuit, a-t-il dévoilé. Si les gens récupèrent le courrier sur la fin de l’après-midi, ça règle le problème. » Il affirme que les vandales recherchent surtout des cartes-cadeaux à l’approche des Fêtes et suggère fortement de ne pas mettre de l’argent dans les enveloppes.